SlateAfrique

mis à jour le

RDC - La francophonie préfère l’île Maurice à Kinshasa?

Le 14e sommet de la francophonie pourrait se dérouler à l’île Maurice selon «plusieurs sources» de l’Agence Ecofin.

Le choix de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, comme lieu d’accueil du sommet en octobre 2012 avait déclenché les foudres d’opposants congolais.

Une manifestation avait d’ailleurs été organisée le 2 juin à Paris devant le siège de l’Organisation internationale de la francophonie afin de faire déplacer le sommet.

La raison de ce vif refus et d’un possible transfert de la ville accueillant l'événement?

L’instabilité politique de la RD Congo est une partie de la réponse, selon l'Agence Ecofin. L’opposition estime que la tenue du sommet dans la capitale congolaise «légitimeraient» le gouvernement de Joseph Kabila dont les dernières élections sont contestées.

 «Au cas où l'Organisation internationale de la francophonie déciderait de maintenir la tenue de ce sommet en République démocratique du Congo, nous appellerons toutes les forces vives de la RDC à se mobiliser pour empêcher par tous les moyens le déroulement paisible de ce sommet à Kinshasa», a averti le parti Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) rapporté par l’Agence Ecofin.

L’Agence Ecofin souligne également qu’une partie de l’enveloppe destinée à l’organisation de l’événement (pour un budget total de 22 millions de dollars) se serait d’ores et déjà évanouie dans la nature.

Une disparition de fonds qui nuirait évidemment à l’image du dirigeant congolais si elle est avérée.

Affaire à suivre.

Lu sur Agence Ecofin

A lire aussi

A quoi joue l'opposition congolaise?

En Afrique, la francophonie perd son latin

RDC, l'armée en toute impunité