SlateAfrique

mis à jour le

Bafétimbi Gomis, un footballeur accusé de viol

«Qui viole une meuf se fait serrer par les keufs?», chantait le rappeur français MC Solaar.

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe.

Le footballeur lyonnais d’origine sénégalaise Bafétimbi Gomis a été mis en examen le 15 juin, à la suite d'une accusation de viol.

Tout a débuté mercredi 13 juin, quand l’accusatrice, une femme âgée de 38 ans, s'est présentée à la police de Lyon pour déposer une plainte contre Bafé Gomis et l’ancien footballeur stéphanois Yohan Benalouane. 

Elle a déclaré avoir eu des relations sexuelles contraintes dans la nuit du 12 au 13 juin, avec les deux sportifs dans l’appartement de Gomis, au terme d’une soirée arrosée.

Après deux jours de garde-à-vue, les deux hommes ont été libérés le vendredi 15 juin sous contrôle judiciaire, souligne Le Monde.  

Les deux anciens partenaires à Saint-Etienne nient totalement les faits.

Gomis a d’ailleurs indiqué sur son compte Twitter:

«je vous informe que je démens formellement les accusations qui sont portées contre moi».

«Moi je suis absolument persuadé de l'innocence de mon client M. Benalouane, comme également de l'innocence de M. Gomis», a déclaré de son côté à la presse Me Jean-François Barre, avocat de Yohan Benalouane, devant le commissariat du 3e arrondissement.

S’agit-il «d’un viol en réunion»? Peut-on avancer la théorie du complot? Que s’est-il vraiment passé dans l’appartement de Gomis cette nuit?

Quoi qu’il en soit, l’affaire n’en est qu’à son stade préliminaire.

Deux informations importantes pourraient, néanmoins, influencé la décision du juge.

D’une part, la plaignante a invoqué la contrainte morale et a nié toute violence physique.

D’autre part, la scène aurait été filmée avec le téléphone portable de l’un des deux joueurs, selon Radio France.

Affaire à suivre.

Lu sur Le Monde

A lire aussi

Football: entraîner en Afrique, mode emploi

Les joueurs africains sont-ils discriminés par leurs clubs européens?

Ba et Cissé, les deux joyaux sénégalais de Newcastle

Du Sénégal à la France, il n' y a qu'un pas