SlateAfrique

mis à jour le

RDC - Les populations de l’Est piégées par les chefs de guerre

L’est de la République démocratique du Congo (RDC) est en proie à une rébellion face à laquelle l’armée peine à venir à bout. Kinshasa accuse le Rwanda de soutien au général Bosco Ntaganda et à ses hommes. Mais le régime de Paul Kagamé nie toute implication. Une situation qui complique l’existence des populations victimes de toutes sortes d’exactions.

Le journal La Prospérité, basé à Kinshasa, rapporte le constat des Evêques de l’Assemblée épiscopale provinciale de Bukavu (ASSEPB):

«Recrudescence concomitante ça et là de crimes odieux attribués aux bandes et à des individus armés; massacres des populations, incendies des habitations, déplacements massifs des populations; mutinerie des soldats à Uvira, évasion des militaires de Bukavu et défection des troupes à Eringeti; rancœurs qui naissent chez les gens…»

«Tout cela est entretenu par des convoitises qui, à l’intérieur du pays, ont des relais et, à l’étranger, des tentacules, y compris la gestion calamiteuse des réfugiés rwandais par la communauté internationale. Voilà le sombre tableau dressé par les prélats de Bukavu.»

Certains pensent que le Rwanda ne veut pas lâcher le général Bosco Ntaganda qui est recherché par la Cour pénale internationale (CPI), parce qu’il en sait trop. Ce qui n’arrangerait pas le régime de Kigali.

Le quotidien français Le Monde ajoute, pour sa part:

«Les autorités congolaises et rwandaises ont la responsabilité de coopérer pour mettre fin à l’impunité des principaux responsables des graves violations des droits de l’homme commises en RDC. Il s’agit aussi d’adresser un message clair aux chefs de guerre, qui se battent pour le contrôle des ressources naturelles de la région: l’impunité n’est plus de mise.»

Depuis plusieurs années, la RDC est continuellement en guerre. Et les populations civiles sont les grandes victimes de ces multiples conflits.

 

A lire aussi

Pourquoi le Rwanda ne veut pas lâcher la RDC

Bosco Ntaganda, le général qui défie Kinshasa et la CPI

Que vient chercher le président rwandais Kagamé en RDC?

Aider enfin la RDC à sortir de la violence