mis à jour le

Des enfants africains traversent une manifestation contre les immigrés africains à Tel Aviv le 30 mai 2012.  Reuters/Baz Ratner
Des enfants africains traversent une manifestation contre les immigrés africains à Tel Aviv le 30 mai 2012. Reuters/Baz Ratner

Ces médias qui «zappent» la détresse des Africains en Israël

Les réfugiés africains sont victimes d'agressions dans les rues, les bus et les jardins d'enfants.

Des expéditions punitives ont été menées en Israël contre les réfugiés africains vivant dans le pays. En l'espace de quelques jours, de nombreux cocktails Molotov ont visé des habitations d'Africains dans des villes proches de Tel-Aviv et même un jardin d'enfants, préludes à des chasses à l'homme qui ont pris l'allure de pogroms.

L'opinion internationale, tout à l'indignation suscitée en elle par les sanglantes violences se produisant en Syrie, n'a que peu réagi à celle raciste exercée par des Israéliens contre les réfugiés africains.

Les circonstances atténuantes du racisme

Les médias occidentaux qui se mobilisent promptement à la moindre manifestation d'antisémitisme quelque part dans le monde ont très vite «zappé» la détresse de ces réfugiés devenus les «têtes de Turc» des racistes en Israël. Il ne fallait surtout pas s'appesantir sur des violences qui révèlent que la société israélienne n'est pas imperméable au racisme et à la xénophobie.

En France, les médias, qui se sont tout de même fait l'écho des chasses à l'homme en Israël visant les réfugiés, en ont minimisé la dimension raciste en les attribuant à la colère teintée de frustration des couches populaires en Israël confrontées aux difficultés sociales et économiques que traverse leur pays.

«Circonstance atténuante» qu'ils dénoncent pourtant avec virulence quand le Front national de Marine Le Pen invoque les difficultés du même genre en France contre l'émigration présente dans l'Hexagone.

Racisme assumé

Les Arabes palestiniens qui vivent en Israël pâtissent du racisme depuis la création de cet Etat. Ce que des citoyens israéliens, encouragés par des responsables politiques, font endurer à la communauté africaine présente dans leur pays, n'est pas un simple «débordement» factuel.

Leurs expéditions punitives ciblant le faciès des victimes montrent qu'on est devant des manifestations de racisme ouvertement assumé. Cela se serait produit ailleurs, la clameur d'indignation aurait été assourdissante. Le ban et l'arrière-ban des hommes politiques, des intellectuels et des médias en Amérique et en Europe se seraient mobilisés pour en dénoncer l'abjecte infamie.

Complaisance des médias occidentaux

Cela a eu lieu en Israël, ce qui les oblige à en minimiser la portée à défaut de les excuser. Ils n'en exonèrent pas moins le peuple d'Israël du qualificatif de raciste en attribuant ce qui s'est passé à Tel-Aviv et d'autres localités du pays à des trublions d'extrême droite, nullement représentatifs de la société israélienne, qu'ils continueront de ce fait à affubler du mérite d'être indemnes des tares qu'ils traquent et pourfendent chez les autres. 

Le semblant de condamnations qui se sont élevées en Israël, au moment des faits, a apaisé les bonnes consciences en Occident. Sauf que les expéditions punitives anti-Africains ne vont pas s'arrêter parce que ces voix minoritaires se sont faites entendre. Les autorités ont préparé le terrain à leur poursuite par la voix du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, qui a tout bonnement averti que le phénomène des émigrés africains en Israël est «extrêmement grave et menace les fondements de la société israélienne, la sécurité et l'identité nationale».

Exactement ce que dit Marine Le Pen concernant l'émigration sur le sol français. Mais pour la bien-pensance française, si la fille de son père est raciste, le Premier ministre israélien ne l'est pas du tout.

Kharroubi Habib (Le Quotidien d'Oran, extraits)

A lire aussi

Israël n'est plus la terre promise des Africains 

Israël, terre promise des immigrés africains

Israël: L'école qui redonne espoir aux immigrés africains

Pourquoi le Soudan du Sud est un allié stratégique d'Israël

Les Africain subsahariens ne sont pas des voleurs

Kharroubi Habib

Kharroubi Habib

Ses derniers articles: Ces médias qui «zappent» les Africains en Israël  L'Algérie ne veut plus de Sarkozy 

immigration africaine

Mauvaises blagues

Comment savoir si vous êtes noir(e)

Comment savoir si vous êtes noir(e)

Découverte

Château-Rouge ou le Paris exotique

Château-Rouge ou le Paris exotique

Immigration

Israël, le drame des réfugiés africains

Israël, le drame des réfugiés africains

Israël

Disparition

Le jour où Shimon Peres voulut vendre l'arme nucléaire au régime de l'apartheid

Le jour où Shimon Peres voulut vendre l'arme nucléaire au régime de l'apartheid

Discrimination

Comment le chef de la police israélienne justifie les contrôles fréquents des Juifs éthiopiens

Comment le chef de la police israélienne justifie les contrôles fréquents des Juifs éthiopiens

AFP

Israël renoue avec la Guinée après 49 ans de brouille

Israël renoue avec la Guinée après 49 ans de brouille

médias

AFP

Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures

Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures

AFP

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

AFP

RDCongo: l'ONU "préoccupée" par un décret sur les médias

RDCongo: l'ONU "préoccupée" par un décret sur les médias