mis à jour le

Le Royaume-Uni veut devenir le premier investisseur occidental en Afrique déclare May

La Première ministre britannique Theresa May a indiqué mardi qu'elle souhaitait faire de son pays l'investisseur occidental numéro 1 en Afrique pour compenser les pertes économiques attendues du Brexit, lors d'une visite en Afrique du Sud.

"Je peux annoncer aujourd'hui une nouvelle ambition. D'ici 2022, je veux que le Royaume-Uni devienne le premier investisseur des pays du G7 en Afrique", a déclaré Mme May lors d'un discours prononcé dans la ville du Cap (sud-ouest).

Le G7 rassemble les plus grandes économies de la planète, à l'exception de la Chine.

"Je souhaite des économies africaines fortes avec lesquelles les entreprises britanniques peuvent faire des affaires de façon libre et équitable", a insisté la dirigeante devant un parterre d'hommes d'affaires sud-africains et britanniques.

Depuis la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne (UE), lors du référendum de juin 2016, Londres multiplie les contacts diplomatiques pour préparer les accords commerciaux qui viendront se substituer à ceux de Bruxelles.

"Les défis auxquels l'Afrique est confrontée dépassent la seule Afrique", a plaidé Theresa May.

"Il est dans l'intérêt du monde entier que ces emplois soient créés pour s'attaquer aux causes et aux symptômes de l'extrémisme et de l'instabilité, pour gérer les flux migratoires et pour encourager une croissance propre", a-t-elle insisté.

"Si nous n'y parvenons pas, les conséquences économiques et environnementales atteindront rapidement les quatre coins de notre monde interconnecté", a averti la Première ministre, "les conséquences humaines (...) seront tout autant globales".

Mme May a entamé par l'Afrique du Sud sa première tournée africaine, qui la mènera ensuite au Nigeria et au Kenya.

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire : le PDCI sonne la mobilisation  Les crises alimentaires risquent de se multiplier dans le monde, selon l'ONU et l'UE  Crash de l'Ethiopian airlines: les corps des 10 victimes françaises rapatriés 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: manifestation de réfugiés contre les violences xénophobes

Afrique du Sud: manifestation de réfugiés contre les violences xénophobes

AFP

Afrique du Sud: retour des délestages chez le géant électrique Eskom en grande difficulté

Afrique du Sud: retour des délestages chez le géant électrique Eskom en grande difficulté

AFP

Afrique du Sud: report du procès de l'ex-président Zuma poursuivi pour corruption

Afrique du Sud: report du procès de l'ex-président Zuma poursuivi pour corruption

investisseur

AFP

May veut faire du Royaume-Uni post-Brexit un grand investisseur en Afrique

May veut faire du Royaume-Uni post-Brexit un grand investisseur en Afrique

L’intelligent d’Abidjan

Reprise économique / Le Martin Bouygues chez le chef de l’Etat : ‘‘Nous sommes un investisseur significatif en Côte d’Ivoire’’ (L’intelligent d’Abidjan)

Reprise économique / Le Martin Bouygues chez le chef de l’Etat : ‘‘Nous sommes un investisseur significatif en Côte d’Ivoire’’ (L’intelligent d’Abidjan)

group promo consulting

Pape Diop: "Depuis un an, aucun investisseur n’a investi au Sénégal"

Pape Diop: "Depuis un an, aucun investisseur n’a investi au Sénégal"

Royaume-Uni

AFP

USA et Royaume-Uni critiquent la justice tanzanienne après l'inculpation d'un journaliste

USA et Royaume-Uni critiquent la justice tanzanienne après l'inculpation d'un journaliste

AFP

Le Royaume-Uni doit mettre fin

Le Royaume-Uni doit mettre fin

AFP

Le Royaume-Uni gèle son aide

Le Royaume-Uni gèle son aide