SlateAfrique

mis à jour le

L'Afrique du Sud contemporaine s'expose

Une photographie de famille en couleur, classique. Sur son canapé, en tenue décontractée, un couple assis est enlacé. Blancs aux yeux bleus, l’homme et la femme tiennent sur leurs genoux un jeune garçon noir. Peu importe qu'il soit de leur famille, mais cette photo n'aurait pas pu exister du temps de l’apartheid. Réalisé par le photographe sud-africain Pieter Hugo, né en 1976 au Cap, ce cliché donne chair à une Afrique du Sud «postraciale» et symbolise l’espoir.

Son travail et ainsi que celui de 7 autres photographes est exposé depuis jusqu'au 17 juillet 2011 au Victoria & Albert Museum de Londres dans le cadre de Figures & Fictions.

BBC News propose une visite éclair en vidéo commentée par Tamar Garb, la commissaire de l'exposition. Chacune des photos raconte l'histoire de l’Afrique du Sud et de ses métamorphoses à travers une galerie de personnages contemporains.

A l'image de ces deux jeunes zulus, au milieu de la brousse verdoyante, bizarrement accoutrés et qui prennent la pose devant l'objectif de Zwelethu Mthethwa. Leurs tenues compilent l'histoire nationale de leur pays. Le kilt écossais se réfère aux colonies britanniques qui occupèrent la région au début du XIXe siècle. Le bandeau noir et blanc décoré d’une plume rappelle l'habit traditionnel africain.

L’Afrique du Sud d’aujourd’hui (et de demain) est aussi présente. Celle de l'homophobie, de la violence faite aux lesbiennes, mais aussi celle des Sud-Africains prêts à prendre leur destin en main.

Vu sur BBC News