SlateAfrique

mis à jour le

Les caricatures de Mahomet, une affaire de terrorisme

Dans l'affaire des caricatures de Mahomet, la justice danoise a tranché.

Quatre hommes, musulmans et d'origine tunisienne, égyptienne et libanaise, ont été jugés coupables de «terrorisme», le 4 juin, par le tribunal de première instance de Glostrup, au Danemark, rapportent la BBC et Tuniscope

Ils planifiaient de perpétrer un attentat contre le journal Jyllands-Posten à Copenhague, et d'y «tuer un grand nombre de gens».

Ils avaient été arrêtés en décembre 2010 dans un appartement de la captiale danoise.

Pour rappel, c'est le Jyllands-Posten qui, le premier, a diffusé les caricatures tant controversées du prophète Mahomet, en 2005, provoquant un tollé dans le monde musulman.

Le siège du journal ainsi qu'un caricaturiste ont, par la suite, fait plusieurs fois l'objet de menaces de mort et de tentatives d'attentat.

Les quatre hommes reconnus coupables ont toutefois été acquittés de l’accusation de possession illégale d’armes au second degré, à cause d’un vice de forme, a expliqué la présidente du tribunal, Katrine Eriksen, citée par différents médias.

Le jour de leur arrestation, la police avait pourtant saisi, dans l'appartement des quatre hommes, un lourd arsenal, rappelle l'AFP:

«Un pistolet-mitrailleur avec silencieux, un revolver, 108 balles et 20.000 dollars (16.084 euros) ainsi que 200 tiges en plastique pour ligoter des otages.»

Ils risquent 16 ans de prison et ont 15 jours pour faire appel de cette décision.

Lu sur BBC, Tuniscope

À lire aussi

Charia Hebdo: la presse maghrébine réagit mal

Charlie hebdo et les adorateurs du feu

Charlie hebdo «brûlé par les flammes de l'enfer»

Notre blog de dessins de presse: «Poil à croquer»