SlateAfrique

mis à jour le

Que faire de l'extrémiste Fouad Belkacem qui veut imposer la charia en Belgique? (VIDEO)

«Qui se cache derrière Sharia4Belgium?» s’interroge RTL.be.

Le groupuscule islamiste radical serait derrière les événements qu’a connus la commune bruxelloise de Molenbeek, à la suite de l’interpellation d’une jeune femme en niqab. Les échauffourés ont été provoqués par des manifestants qui dénonçaient ce qu’ils considèrent comme des abus policiers lors de cette interpellation.

Sharia4Belgium s’est dit «fier» de la rébellion de la jeune femme au commissariat où cette dernière a cassé le nez à une policière, rapporte Nord Eclair.

«Depuis 3 jours, ils utilisent les événements pour attiser la violence Leur discours est haineux, mais ils ne représentent qu’eux-mêmes» commente RTL.be qui a assisté à une conférence de presse de Sharia4Belgium.

Dans une vidéo diffusée aux journaux télévisés de RTL et sur le site de RTL.be, Fouad Belkacem, porte-parole de Sharia4Belgium, indique: 

«Ne croyez vraiment pas que l’on a un gramme de respect pour vous, pour votre style de vie, pour votre manière de penser ou pour votre système. On a notre religion qui est supérieure à votre religion, on a notre système qui est supérieur à votre système, on a nos valeurs qui sont supérieures aux vôtres.»

RTL.be rappelle que Fouad Belkacem a déjà été condamné il y a trois mois pour incitation à la haine raciale. Verdict: 2 ans de prison. Il attend l’exécution de sa peine, «mais ses errements perdurent»:

«Si vous n’acceptez pas les musulmans et la Charia, déménagez! Vous pouvez partir avec tous les mécréants au pôle Nord ou ailleurs. Ou vous acceptez, ou bien vous vous tirez, c’est très simple» a-t-il déclaré face caméra.

Fouad Belkacem a déjà un palmarès édifiant. Il été condamné plus de dix fois par la justice pour incitation à la haine raciale, menaces, intimidation et diffamation.

D’origine marocaine, il est également menacé d’une mesure exceptionnelle de déchéance de la nationalité belge.

«S’il la perdait, il redeviendrait citoyen marocain et donc extradable vers le Maroc où l’attendrait la prison» conclut RTL.be.

Lu sur RTL.be

A lire aussi

Pourquoi la Belgique renvoie ses détenus marocains en prison dans leur pays

Mosquée et cochon, un cocktail explosif en Belgique

Affaire Habré: les Tchadiens peuvent compter sur la Belgique

Les islamistes à l'épreuve du bikini

Une Algérienne invente le voile absolu