SlateAfrique

mis à jour le

Christiane Taubira, la ministre anti-hommes blancs? (VIDÉO)

Le chroniqueur français Éric Zemmour n'est pas connu pour être un homme qui mâche ses mots. Le 23 mai 2012, il a encore fait parler sa verve et son sens de l'argumentation. Pour défendre ce que d'aucuns appelleront l'indéfendable, dans sa chronique matinale sur la radio française RTL.S'en prenant nommément à la nouvelle ministre française de la Justice, Christiane Taubira, il l'a accusée d'avoir fait preuve de partialité dans les combats qu'elle souhaite mener, c'est à dire de privilégier le combat contre les agresseurs sexuels, au détriment de la lutte contre la délinquance juvénile. «En quelques jours, Christiane Taubira a choisi ses victimes, ses
bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues, sont dans le bon camp à
protéger. Les hommes blancs dans le mauvais.»
Car pour Zemmour, il ne fait pas de doute que les «hommes blancs» sont les «bourreaux» et violeurs que désigne implicitement du doigt Mme Taubira. «Mais Christiane Taubira sait aussi redevenir douce et compatissante,
compréhensive, une maman pour ses enfants. Ces pauvres enfants qui
volent, trafiquent, torturent, menacent, rackettent, violentent, tuent
aussi, parfois.»
D'où tient-il cette accusation de laxisme? De la volonté de la nouvelle ministre de supprimer les peines plancher pour les multirécidivistes et «privilégier l'éducation» à la répression, selon les mots de Zemmour. Le problème est que ce dernier fait d'une divergence de points de vue - on peut être pour ou contre le tout répressif - un motif pour verser dans le racisme, et le populisme.L'homme n'a jamais caché sa misogynie, et en fait particulièrement montre dans cette chronique, en suggérant que la lutte contre le viol n'est pas souhaitable. Il a déjà été condamné pour la violence de ses discours, mais persiste et signe.

Eric Zemmour : "Comme un petit parfum de mai... par rtl-fr

 Vu et Entendu sur RTLLe Pen en force, à qui la faute?Pourquoi Marine Le Pen fait peur aux AfricainsL'irréductible fascisme du Gaulois«Comment être français comme des blancs?»