SlateAfrique

mis à jour le

Afrique du Sud - La banque centrale qui imprime des faux billets

La banque centrale d'Afrique du Sud jette l’argent par les fenêtres.

3,6 millions de billets de 100 rands vont être détruits à cause d’un défaut de fabrication, rapporte le Sunday Times, hebdomadaire sud-africain. C’est l’équivalent de 34 millions d'euros.

A l’origine de ce scandale, une délocalisation de la fabrication des billets sud-africains… en Suède.

En 2011, la banque centrale du pays a choisi l’entreprise Crane&Co située près de Stockholm, la capitale suédoise, pour imprimer quelques huit millions de rand en coupure de 100 —d'une valeur d'un peu moins de dix euros—, écrit le journal anglophone suédois The Local.

Pourquoi produire en Suède? La décision avait été prise après un incident dans une imprimerie sud-africaine: les billets imprimés ne possédaient pas de numéro de sécurité. Comble de malchance, l'imprimeur suédois n'a guère fait mieux.

Cette fois-ci, la faille suédoise concerne des numéros de séries qui avaient déjà été attribués pour d'autres billets de banque imprimés par une autre entreprise basée en Afrique du Sud.

Pire, des banques se sont aussi plaintes du fait que certaines coupures «suédoises» avaient une couleur et une taille différente des standards. Parfois les billets était plus courts d’un millimètre par rapport à la norme...

«Des proches du dossier ont expliqué que l’erreur venait d’un manque de communication», note le Sunday Times.

En conséquence, la banque centrale a viré deux responsables de la «Bank Note Company» en charge de l’émission de monnaie fiduciaire.

Mais ce n’est pas la première affaire qui implique cette société sud-africaine.

L’ancien directeur général Musa Mbhele est en ce moment en procès pour licenciement abusif devant le tribunal du travail. Il s’était engagé à produire les devises de la Zambie et de la Namibie, sans accord de sa direction.

«Apparemment, la compagnie a déjà déboursé des millions de rands pour assurer le procès contre son ancien employé», peut-on lire sur le Sunday Times.

Entre les frais de justice et les pertes dûes aux problèmes de fabrication de billets, l'affaire coûte cher à la banque centrale sud-africaine. 

Lu sur Sunday TimesThe Local

Nelson Mandela sur les billets de banque affole les marchés

Mandela sur les billets de banque, événement "national" en Afrique du Sud

Le Top 10 des Africains les plus riches en 2012