mis à jour le

Nigeria: accusé de corruption, l'adjoint de Rohr répond qu'il s'agissit d'un "cadeau"

L'adjoint du sélectionneur du Nigeria Gernot Rohr, l'entraîneur Salisu Yusuf, filmé par la BBC en train de recevoir de l'argent avant le CHAN-2018 lors duquel il a dirigé les Super Eagles, a répondu mardi aux accusations de corruption en assurant qu'il s'agissait d'un simple "cadeau".

"J'ai accepté les 750 dollars qui m'ont été remis par l'un des deux agents, uniquement comme un cadeau d'une valeur insignifiante et symbolique et non comme une incitation à faire jouer les deux joueurs représentés par les agents", a déclaré le technicien, qui était sur le banc du Nigeria lors du Mondial-2018, dans une lettre adressée à la BBC qui l'a rendue publique.

Plus tôt, le média britannique avait diffusé une vidéo montrant Yusuf en train d'empocher de l'argent après une conversation avec des journalistes se faisant passer pour les agents de deux joueurs dont l'identité n'a pas été révélée.

Les agents lui promettent également de lui verser 15% du montant d'un futur éventuel transfert, dans la mesure où le CHAN leur servirait de tremplin vers un meilleur club.

En revanche, Yusuf dément s'être engagé à sélectionner les joueurs ou avoir réclamé de l'argent.

"Je me rappelle leur avoir répondu honnêtement que si les joueurs mentionnés étaient considérés comme qualifiés lors du processus de sélection, ils seraient effectivement sélectionnés", écrit-il encore.

La Fédération nigériane n'avait pas réagi dans l'immédiat à ces révélations.

Selon la BBC, qui parle elle de la somme de 1.000 dollars (850 euros), l'enregistrement fait partie d'une enquête plus vaste menée par le journaliste d'investigation ghanéen Anas Aremeyaw Anas, qui a révélé de nombreux scandales politiques et sportifs, notamment dans le milieu du football.

L'une de ses enquêtes récentes a abouti à la démission du patron de la fédération ghanéenne de foot, Kwesi Nyantakyi, accusé d'avoir accepté des pots-de-vin de plusieurs millions de dollars.