mis à jour le

Le Premier ministre indien offre 200 vaches

Pendant des siècles, la Chine a offert des pandas géants dans le cadre de sa politique diplomatique. Mardi, le Premier ministre indien Narendra Modi a repris cette tradition en faisant don au Rwanda de... vaches.

Au cours d'une visite officielle dans ce petit pays d'Afrique de l'Est, M. Modi a offert 200 vaches -- un animal sacré en Inde -- à des familles pauvres du village témoin de Rweru, au sud de la capitale Kigali.

Le geste s'inscrit dans le cadre d'un programme gouvernemental rwandais lancé en 2006 et intitulé "Girinka", qui vise à lutter contre la malnutrition en fournissant aux familles rurales du bétail afin de garantir un accès au lait pour les enfants. 

"Girinka" est en kinyarwanda, la langue locale, une formule de salutation qui signifie "Puissiez-vous avoir beaucoup de vaches."

Le programme Girinka, dont M. Modi a estimé qu'il "aidait à transformer la vie des gens à travers le Rwanda rural", a été salué pour avoir contribué à réduire la pauvreté de près d'un quart entre 2000 et 2010. 

Le Premier ministre indien et le président rwandais Paul Kagame ont également annoncé au cours de cette visite avoir signé plusieurs accords, dont un prêt de 200 millions de dollars (171 millions d'euros) visant à développer les systèmes d'irrigation et à étendre la zone économique spéciale de Kigali.

La visite de M. Modi intervient au lendemain de celle du président chinois Xi Jinping à Kigali, où ce dernier a signé quinze accords, incluant des prêts et des dons de plusieurs millions de dollars. 

M. Modi s'est ensuite rendu en Ouganda, dernière étape d'une courte tournée africaine qui précède l'ouverture mercredi du sommet des dirigeants des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) à Johannesburg. 

Il s'est accordé avec le président ougandais Yoweri Museveni sur un prêt de 200 millions de dollars, qui servira notamment à la construction de lignes électriques et à la fabrication de pompes d'irrigation à énergie solaire.

Les deux dirigeants ont également approuvé trois accords de coopération et M. Modi a proposé de financer un lieu touristique dédié au Mahatma Gandhi aux sources du Nil, où certaines des cendres du héros de l'indépendance indienne ont été dispersées.

Avant de partir pour Johannesburg, M. Modi doit devenir mercredi le premier chef de gouvernement indien à s'exprimer devant le Parlement ougandais.

AFP

Ses derniers articles: Algérie/virus: appréhension et soulagement pour la rentrée scolaire  Génocide rwandais: la justice internationale ordonne le transfert de Kabuga  Libye: mesures concrètes pour une sortie de crise, l'ONU "assez" optimiste 

fermiers

AFP

Afrique du Sud: des terres louées

Afrique du Sud: des terres louées

AFP

Le Zimbabwe va verser des indemnisations aux fermiers blancs expulsés par Mugabe

Le Zimbabwe va verser des indemnisations aux fermiers blancs expulsés par Mugabe

AFP

Afrique du Sud: prison pour deux  fermiers blancs meurtriers d'un ado noir

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs meurtriers d'un ado noir

indien

AFP

Les Comores, un micro-Etat pauvre dans l'océan Indien

Les Comores, un micro-Etat pauvre dans l'océan Indien

AFP

Les Comores, un micro-Etat pauvre dans l'océan Indien

Les Comores, un micro-Etat pauvre dans l'océan Indien

AFP

Gandhi raciste? Le Ghana va "relocaliser" une statue du leader indien

Gandhi raciste? Le Ghana va "relocaliser" une statue du leader indien

ministre

AFP

Les arcanes du Gabon et de la Françafrique dévoilés par une ancienne ministre d'Omar Bongo

Les arcanes du Gabon et de la Françafrique dévoilés par une ancienne ministre d'Omar Bongo

AFP

Afrique du Sud: une ministre réprimandée pour mélange des genres

Afrique du Sud: une ministre réprimandée pour mélange des genres

AFP

Togo: démission du Premier ministre et du gouvernement

Togo: démission du Premier ministre et du gouvernement