mis à jour le

Migrations: chute de 95% du flux de migrants vers l'Europe via le Niger et la Libye

Le flux de migrants transitant par le Niger vers la Libye et l'Europe a chuté "de plus de 95%" entre 2016 et 2017, a annoncé lundi le président du Parlement européen, Antonio Tajani. 

"En apportant un soutien financier et un partenariat solide, l'Union européenne a permis au Niger de réduire de plus de 95% les flux migratoires vers la Libye et l'Union européenne", a souligné M. Tajani dans un communiqué publié à la veille d'une visite de deux jours au Niger, frontalier de la Libye. 

"En 2016, 330.000 personnes ont traversé le Niger pour se rendre dans l'Union en passant par la Libye. En 2017, ils étaient moins de 18.000 et, en 2018, environ 10.000". 

Antonio Tajani estime que l'UE doit "continuer à soutenir" le Niger, un des pays les plus pauvre au monde, "en lui apportant toute l'aide nécessaire". Il a également salué l'"excellent travail du Niger" pour "accueillir des dizaines de milliers de migrants" évacués de Libye par le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés et l'Organisation internationale des migrations, et d'avoir abrité depuis novembre 2017 "1.700 réfugiés et demandeurs d'asile, considérés comme vulnérables" en Libye. 

Le chef du Parlement européen déplore que les Européens soient peu enclins à accueillir ces demandeurs d'asile. "Il n'est pas acceptable que sur 1.700 réfugiés vulnérables rapatriés de Libye au Niger, seuls quelques dizaines aient été acceptés par quelques Etats membres de l'Union". 

Début juillet, le président nigérien Mahamadou Issoufou avait affirmé que "la seule condition" que pose son pays pour "continuer" à servir de point de transit à ces demandeurs d'asile est qu'ils "ne restent pas longtemps au Niger". M. Issoufou a jugé "pas suffisant" le fond fiduciaire de 1,8 milliard d'euros mis en place par l'UE pour lutter contre les migrations clandestines. 

M. Tajani assure qu'un montant supplémentaire de 500 millions d'euros a été dégagé fin juin en faveur de ce fonds pour l'Afrique et "doit être en grande partie affecté au soutien des efforts déployés par le Niger". Selon l'UE, environ 90% des migrants d'Afrique de l'Ouest traversent le Niger sur leur parcours vers la Libye et l'Europe.

AFP

Ses derniers articles: Ebola en RDC: un membre de l'OMS tué dans une attaque contre un hôpital  RDC: la condamnation de l'opposant en exil Katumbi annulée (avocat)  Mali: le gouvernement démissionne après une vague de violences et de manifestations 

chute

AFP

Soudan: les protestataires déterminés

Soudan: les protestataires déterminés

AFP

Centrafrique: chute d'un chef de milice et dirigeant du footbal africain

Centrafrique: chute d'un chef de milice et dirigeant du footbal africain

AFP

Les Zimbabwéens désenchantés un an après la chute de Mugabe

Les Zimbabwéens désenchantés un an après la chute de Mugabe

l'Europe

AFP

Le Niger et l'Italie saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

Le Niger et l'Italie saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

AFP

Niger: le HCR demande

Niger: le HCR demande

AFP

L'Afrique réclame

L'Afrique réclame

Libye

AFP

L'émissaire de l'ONU met en garde contre un "embrasement" généralisé en Libye

L'émissaire de l'ONU met en garde contre un "embrasement" généralisé en Libye

AFP

Raid aérien, "contre-offensive": l'escalade se poursuit en Libye

Raid aérien, "contre-offensive": l'escalade se poursuit en Libye

AFP

Mouvements de troupes et nouveau risque d'embrasement en Libye

Mouvements de troupes et nouveau risque d'embrasement en Libye