mis à jour le

L'islamiste Djamel Beghal expulsé vers l'Algérie

L'islamiste Djamel Beghal, considéré comme le mentor de Chérif Kouachi et d'Amédy Coulibaly, deux des auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris, a été expulsé vers l'Algérie après sa sortie d'une prison française lundi matin, a appris l'AFP de sources concordantes.

Cet Algérien de 52 ans, déchu de la nationalité française, a quitté la prison de Vezin-le-Coquet, près de Rennes "vers 05H30 en vue d'être reconduit à la frontière" selon une source syndicale, et a décollé peu après 10H30 de l'aéroport de Roissy en direction d'Alger, ont indiqué des sources proches du dossier.

"Il a été libéré ce matin à 5H20, pris en charge par la (police aux frontières). Il a adopté un comportement calme et n'a pas été surpris de l'heure de son départ", a indiqué l'administration pénitentiaire à l'AFP.

Dans le viseur des autorités françaises depuis le milieu des années 1990, Djamel Beghal a été déclaré expulsable en 2007, deux ans après avoir été condamné à 10 ans de prison pour association de malfaiteurs terroriste.

A Vezin-le-Coquet, en Bretagne, il terminait de purger sa seconde peine de dix ans de prison pour un projet d'évasion en 2010 de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien du Groupe islamique armé algérien (GIA) condamné à perpétuité pour l'attentat à la station RER Musée d'Orsay en 1995 à Paris.

Les autorités françaises, qui souhaitaient voir le retourner en Algérie, discutaient depuis plusieurs semaines avec Alger des conditions de son retour dans son pays natal qu'il avait quitté à l'âge de 21 ans pour venir en France.

 tll-grd/mig/epe/PHC

expulsé

AFP

Burundi: le responsable d'une ONG belge expulsé

Burundi: le responsable d'une ONG belge expulsé

AFP

Niamey expulse une employée de MSF pour "manipulation d'informations"

Niamey expulse une employée de MSF pour "manipulation d'informations"

AFP

Zimbabwe: l'opposant Tendai Biti expulsé de la Zambie vers son pays

Zimbabwe: l'opposant Tendai Biti expulsé de la Zambie vers son pays