SlateAfrique

mis à jour le

Maroc - Priez pour trouver du travail!

C’est une petite phrase qui a provoqué des rires dans la Chambre des députés marocains. Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane l’a prononcée lundi 14 mai lors de la séance de questions des députés.

«Je suis de tout cœur avec eux, je les respecte et je souhaite que Dieu puisse les aider».

«Eux»? C'est les jeunes chômeurs marocains. Lors d’une longue intervention orale sur la situation critique des jeunes sans emploi au Maroc, le Premier ministre s’est semble-t-il emporté en affirmant que la prière pouvait les aider. 

Et de poursuivre devant les rires:

«Quoi? Est-ce que vous n’avez pas foi en Dieu? Qu'est-ce qui se passe? Chaque fois qu’on demande quelque chose à Dieu, il nous le donne!».

Une foi sans faille qui a provoqué un florilége de réactions sur la Toile marocaine rapporte Yabiladi.com.

Cité par le site communautaire d’information, un internaute réagit vivement:

«Il y a des diplômés chômeurs dans tous les pays de ce monde. Mais tu imagines un ministre espagnol proposer de prier Jésus pour que les chômeurs trouvent du travail?».

Un autre pointe l’absurdité du propos:

«Prier ce n’est pas une baguette magique! Prier ne va pas te donner un salaire, il faut arrêter un peu là.»

Ce n'est pas la seule sortie controversée de l’homme fort du gouvernement marocain. En juin 2011, il déclarait sa hargne contre la liberté de croyance et la liberté sexuelle. Le Premier ministre islamiste cultive l’art de la provocation.

Le 19 janvier dernier, jour de sa nomination au poste de Premier ministre Abdelilah Benkirane s’était engagé à se présenter chaque mois devant le Parlement pour se soumettre aux questions des députés.

La session du 14 mai a duré plus de quatres heures, mais il semblerait que ce soit cette «bourde» que les internautes marocains aient retenue.

Dans une société où la jeunesse est rongée par la pauvreté —30% des jeunes marocains sont au chômage— la religion comme remède à tout ne semble pas très bien passer.

Lu sur Yabiladi.com

A lire aussi

Maroc - Ces millions de jeunes qui ne revent que de quitter le pays

Maroc: Le Premier ministre veut-il instaurer une charia islamo-monarchiste?

Docteur Abdelilah et Mister Benkirane