mis à jour le

Migrants: Rome annonce que Paris et Malte prendront 50 migrants

Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a annoncé samedi soir que la France et Malte étaient disposées à prendre chacune 50 des 450 migrants secourus et se trouvant à bord de deux navires dans les eaux italiennes.

"La France et Malte prendront respectivement 50 des 450 migrants transbordés sur deux navires militaires. Très rapidement les acceptations d'autres pays européens arriveront", a écrit M. Conte sur sa page Facebook.

Le chef du gouvernement revendique ce succès "après une journée de contacts téléphoniques et écrits avec tous les 27 leaders européens", affirmant qu'il leur avait rappelé "la logique et l'esprit de partage contenus dans les conclusions du conseil européen de fin juin".

M. Conte ajoute à ce commentaire une copie de la lettre adressé à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et Donald Tusk, président du Conseil européen.

"Dans ce contexte qui voit l'Italie toujours en première ligne face à l'urgence de sauver des vies humaines en mer, je te demande un signe clair de partage de la responsabilité de la gestion du phénomène migratoire et d'envisager la possibilité d'accueillir dans un port ou de prendre en charge une partie des quelque 450 personnes secourues", écrit M. Conte dans cette lettre également adressée aux autres leaders de l'UE.

AFP

Ses derniers articles: L'Afrique du Sud  Vols annulés dans le nord du Mozambique  Abassi Madani, chef de file charismatique de l'islam politique en Algérie 

Malte

AFP

Trois jeunes Africains inculpés

Trois jeunes Africains inculpés

AFP

Malte s'attend

Malte s'attend

AFP

Migrations: Hollande et la présidente de l'UA en faveur d'un plan au sommet de Malte

Migrations: Hollande et la présidente de l'UA en faveur d'un plan au sommet de Malte

migrants

AFP

En Libye, le patron de l'ONU se dit "choqué" par la "souffrance" des migrants

En Libye, le patron de l'ONU se dit "choqué" par la "souffrance" des migrants

AFP

Le pape au Maroc: main tendue

Le pape au Maroc: main tendue

AFP

Au Maroc, le désespoir des migrants dans un camp de Casablanca

Au Maroc, le désespoir des migrants dans un camp de Casablanca

Paris

AFP

Libye: le ministère de l'Intérieur accuse Paris de soutenir le maréchal Haftar

Libye: le ministère de l'Intérieur accuse Paris de soutenir le maréchal Haftar

AFP

La folle épopée de l'équipe du FLN,

La folle épopée de l'équipe du FLN,

AFP

Le chanteur marocain Saad Lamjarred renvoyé en correctionnelle

Le chanteur marocain Saad Lamjarred renvoyé en correctionnelle