mis à jour le

Migrants: Rome annonce que Paris et Malte prendront 50 migrants

Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a annoncé samedi soir que la France et Malte étaient disposées à prendre chacune 50 des 450 migrants secourus et se trouvant à bord de deux navires dans les eaux italiennes.

"La France et Malte prendront respectivement 50 des 450 migrants transbordés sur deux navires militaires. Très rapidement les acceptations d'autres pays européens arriveront", a écrit M. Conte sur sa page Facebook.

Le chef du gouvernement revendique ce succès "après une journée de contacts téléphoniques et écrits avec tous les 27 leaders européens", affirmant qu'il leur avait rappelé "la logique et l'esprit de partage contenus dans les conclusions du conseil européen de fin juin".

M. Conte ajoute à ce commentaire une copie de la lettre adressé à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et Donald Tusk, président du Conseil européen.

"Dans ce contexte qui voit l'Italie toujours en première ligne face à l'urgence de sauver des vies humaines en mer, je te demande un signe clair de partage de la responsabilité de la gestion du phénomène migratoire et d'envisager la possibilité d'accueillir dans un port ou de prendre en charge une partie des quelque 450 personnes secourues", écrit M. Conte dans cette lettre également adressée aux autres leaders de l'UE.

Malte

AFP

Malte s'attend

Malte s'attend

AFP

Migrations: Hollande et la présidente de l'UA en faveur d'un plan au sommet de Malte

Migrations: Hollande et la présidente de l'UA en faveur d'un plan au sommet de Malte

Migrants

«Si j’avais su comment ça se passerait, je ne serai jamais parti»

«Si j’avais su comment ça se passerait, je ne serai jamais parti»

migrants

AFP

Le Niger et l'Italie saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

Le Niger et l'Italie saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

AFP

Entre Abidjan et Lagos, des enfants migrants qui veulent "s'occuper d'eux-mêmes"

Entre Abidjan et Lagos, des enfants migrants qui veulent "s'occuper d'eux-mêmes"

AFP

Migrants morts après 11 jours en mer: une ONG en appelle

Migrants morts après 11 jours en mer: une ONG en appelle

Paris

AFP

Francophonie: entre Paris et Kigali, le délicat jeu d'équilibriste de Louise Mushikiwabo

Francophonie: entre Paris et Kigali, le délicat jeu d'équilibriste de Louise Mushikiwabo

AFP

Centrafrique: Paris évoque "la contribution positive" de Moscou

Centrafrique: Paris évoque "la contribution positive" de Moscou

AFP

A Dakar, Paris veut battre le rappel pour le financement de la force du G5 Sahel

A Dakar, Paris veut battre le rappel pour le financement de la force du G5 Sahel