SlateAfrique

mis à jour le

Libye - La révolution vue par Kadhafi et ses lieutenants (VIDEO)

La révolution libyenne vue du clan Kadhafi, c'est possible, grâce à pas moins de 12.000 enregistrements exclusifs de Kadhafi et son entourage militaire, entre février et juin 2011, et que s'est procurée la chaîne de télévision qatarienne Al Jazeera.«Les caméras de télévision on filmé le front, pendant que l'Otan observait tout depuis le ciel. Mais maintenant, nous avons accès à une partie cachée de la révolution libyenne, par des enregistrements qui n'étaient pas destinés à être entendus. Les preuves d'un régime désespéré, en train de se battre pour survivre.»Sur ces enregistrements en partie publiés le 12 mai, on peut entendre des conversations entre feu le
guide libyen et ses lieutenants. Dans une conversation par exemple, Kadhafi commente la révolution égyptienne avec un proche: «Peux-tu croire que Moubarak ait capitulé? - Il est fou! Il a complètement perdu la tête!»Un peu plus tard, deux hauts gradés discutent entre eux:«J'ai insisté pour que l'armée aille à Benghazi- Demande aux manifestants si Benghazi est vraiment importante pour eux. Si c'est nécessaire, nous utiliserons toute notre force pour les écraser. Dis au commandement qu'on ne doit pas perdre Benghazi, on ne doit rien lâcher.» Ces enregistrements permettent de mieux savoir comment s'est organisé le pouvoir, et qui était en charge de quoi, ou encore, comment le régime a instrumentalisé les médias, explique encore la journaliste d'Al Jazeera. Avant de conclure:«Le rideau se lève sur le monde secret de Kadhafi, un homme qui s'est déserpérément accroché à une réalité qui n'existait plus.»

Vu, lu et entendu sur Al JazeeraÀ lire aussiKadhafi is not deadLibye : Que cache Abdallah al-Senoussi, l'âme damnée de Kadhafi ?Un pied de nez à la révolution libyenneLa Libye au bord de la partitionImpossible réconciliation libyenneLibye, un an après, la guerre n'est pas finieL'homme fort de Tripoli, c'est lui