SlateAfrique

mis à jour le

Nigeria - Cherche 1.000 maris pour femmes divorcées ou veuves

100 couples à marier d'un coup. Un palais, celui de l’émir de la ville de Kano. Une seule cérémonie.

Il ne s'agit pas d'un nouveau concept de télé-réalité sur le mariage mais de la manière dont le gouvernement local de cette région du nord du Nigeria entend réduire le taux de divorce et assurer aux femmes musulmanes «sans mari» stabilité sociale et financière, rapporte la BBC.

Ces mariages d’un nouveau genre sont organisés et arrangés par les autorités musulmanes de la région de Kano avec un objectif: remarier les femmes divorcées ou veuves.

Dans cette province musulmane, les femmes non mariées sont vues d’un très mauvais œil.

Alors en février dernier, le comité du Hizba, la principale autorité musulmane de l’Etat, a décidé d’organiser un véritable casting pour trouver des maris aux femmes seules. Une campagne radiophonique a été organisée pour le recrutement. Les potentiels maris ont aussi dû se soumettre à un test HIV.

Après cette première sélection, le comité s’est chargé d’arranger les couples même si il assure que les femmes ont eu le dernier mot quant au choix de leur époux. 

La traditionnelle dot que doit verser la famille de la mariée à celle du marié a, pour tous les couples, été payée par un entrepreneur local comme une nouvelle forme de mécénat.

Au final, l’Etat de Kano organise presque tout.

En échange les hommes n’ont pas le droit au divorce sauf avec une autorisation expresse du Hizba.

La cérémonie qui a eu lieu lundi 15 mai n’était que la première d’une longue série. L’Etat prévoit de marier pas moins de 1.000 couples sur le même modèle que ce mariage de masse.

Lu sur BBC

A lire aussi 

Nigéria - Faut-il avoir peur des chiites?

Le Nigéria va-t-il sombrer dans une guerre de religion?