SlateAfrique

mis à jour le

Pourquoi l'extrême droite a la haine contre le rappeur Kery James

Du «racisme anti-blanc», c'est ainsi que le mouvement d'extrême-droite français Bloc identitaire dénonce l’une des chansons du rappeur Kery James comme l’indique Les Inrocks.

«On en a assez des rappeurs qui crachent sur la France. Si Kery James n'est pas satisfait, qu’il aille vivre en terre musulmane » a expliqué Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, à l’hebdomadaire culturel.

Pourquoi tant de haine contre le rappeur?

A cause de sa chanson «Lettre à la république» où Kery James dénonce les affres de la colonisation avec ces mots et dès les premières minutes:

«A tous ces racistes à la tolérance hypocrite, qui ont bâti leur Nation sur le sang, maintenant s’érigent en donneur de leçons. Pilleurs de richesses, tueurs d’Africains, colonisateurs, tortionnaires d’Algériens. Ce passé colonial, c’est le vôtre, c’est vous qui avez choisi de lier votre histoire à la nôtre. Maintenant vous devez assumer.»

«Lettre à la République» est le premier single de son nouvel album «92.2012» sorti en avril 2012.

Un album qui a été accompagné d’un documentaire vidéo qui retrace la carrière du chanteur de 1992 à 2012: de son enfance à Orly et ses premiers textes, à sa conversion à l’Islam en 1999 après la mort de l’un de ses amis, jusqu’à son retour polémique en 2012.

A gauche, la chanson avait déjà choqué une «riveraine» du site français Rue89 il y a quelques semaines. Dans un registre moins extrême que le Bloc identitaire, elle expliquait son désarroi face aux paroles du rappeur et sa vision de la France.

Pour faire comprendre sa colère, le Bloc identitaire a décidé d’appeler au boycott du concert du rappeur à Grenoble les 15 et 16 mai prochain.

Leur objectif? Faire pression sur les organisateurs, le Maison de la Culture de Grenoble. En envoyant des lettres, des e-mails et avec des appels répétés, les membres du bloc espèrent l’annulation pure et simple du concert. Ils ont lancé ce qu'ils appellent une opération TCF (Téléphone, Courrier éléctronique, Fax).

Les organisateurs ne comptent en tout cas pas réagir à ces provocations mais les militants du mouvement d'extrême droite ont d’ores et déjà prévu de manifester devant la salle le soir du concert.

Lu sur Les Inrocks

A lire aussi

La dure Lettre à la République française du rappeur Kery James (VIDEO)

Les rappeurs français et l'Afrique: à coté de la plaque?

Le rap des insurgés Libyens

SMOD, du rap'n'folk militant en chemise africaine