SlateAfrique

mis à jour le

Burkina Faso - La première tablette tactile conçue par un enfant du pays (VIDEO)

A l’heure de la technologie tactile, l’Afrique n’est pas en reste. Après les précédents congolais et camerounais, c’est du Burkina Faso que vient la création de «Genesis», une tablette  tactile à destination du marché africain.

En partenariat avec des entreprises européennes et asiatiques, Philip Couboura, un jeune ingénieur burkinabè, employé chez Hewlett Packard, en France, a conçu une tablette digitale qui affiche une double ambition:

«Répond(re) aux besoins spécifiques du marché africain tout en étant 100% compatible avec les standards technologiques internationaux en vigueur: systèmes d’exploitation, architectures mobiles, connectivité (…) et interopérabilité entre plateformes (mobiles, tablettes, PC et Mac).», peut-on lire sur le portail d'information Le Faso.net

En quoi l’ardoise électronique est-elle plus adaptée au contexte technologique des pays africains? L’innovation première concerne l’aspect énergétique semble-t-il:

«Les capteurs lumineux de l’écran ainsi que les circuits imprimés utilisent une technologie à économie d’énergie adaptée à l’Afrique. Les capteurs sensoriels de l’écran tactile ont été optimisés pour une meilleure interactivité.»

La seconde adaptation locale concerne les centres d’intérêts présumés «des africains en général et des burkinabè en particulier.» La machine qui fonctionne sous le système d’exploitation Android, propose des applications spécifiques «news, géolocalisation, météo, quiz, m-commerce, immobilier etc.» intégrée.

Le prix enfin, se veut plus adapté aux bourses burkinabè. Pour 175 000 francs CFA (267 euros), il est possible de se procurer Genesis avec ses accessoires. Une offre promotionnelle néanmoins plus élevée que les 150 000 francs CFA (228 euros) de la Way C, la tablette tactile conçue par le congolais Vérone Mankou.

L’appareil de taille standard (10, 1 pouces) est pour l’instant disponible sur internet.

Les développeurs, qui travaillent déjà sur une nouvelle version, comptent proposer dans un second temps une solution de recharge solaire.

Lu sur LeFaso.net

Congo: commercialisation de la première tablette tactile africaine

L'Afrique a enfin sa tablette

Sur les routes d’Afrique avec une tablette et la 3G

Cardiopad: la tablette médicale camerounaise

En Afrique, c’est Nokia et non Apple qui domine