SlateAfrique

mis à jour le

Niger - Les grands espoirs du président Issoufou envers François Hollande

François Hollande président? Bien avant le soir du 6 mai 2012, le président du Niger Mahamadou Issoufou n’en a jamais douté.

Dans une interview au journal Libération, il témoigne de sa vision quant au destin du socialiste français qu’il «connait depuis les années 90» dans le cadre de congrès politiques du PS ou de l’Internationale socialiste.

«La première fois que je l’ai rencontré, j’ai vu un grand tribun. Et j’ai tout de suite pensé qu’il avait la carrure pour, un jour, diriger la France» confie Issoufou.

Le président du Niger se montre fin connaisseur de la vie politique française dont il affirme avoir suivi l’élection présidentielle depuis Niamey. A cet égard, le débat d’entre deux tours n’a fait que renforcer son opinion sur François Hollande.

«C’est un véritable homme d’Etat. Pour moi, il n’a pas acquis une autre stature durant cette campagne électorale, il l’avait déjà.»

Le qualifiant d'«accessible, simple, convivial» mais aussi d’«humaniste», il voit en lui un homme capable «faire bouger les lignes, notamment dans le domaine de la régulation économique», «en tant que président de la deuxième puissance économique européenne et cinquième de la planète».

De toute évidence, le président Issoufou compte sur son homologue français pour «une modification réelle des relations entre la France et notre continent dans le sens d’un véritable partenariat entre des pays égaux qui défendent leurs intérêts.» La fin de la Françafrique?

Lu sur Libération

A lire aussi

Vu d'Afrique subsaharienne: Goodbye Sarkozy

Hollande, une bonne nouvelle pour l'Afrique?

Sarkozy - Hollande: le duel qui étonne l'Afrique