SlateAfrique

mis à jour le

L'Afrique attentiste après la victoire de François Hollande

La victoire de François Hollande à la présidentielle française marque une «rupture», «au terme d’une campagne extrêmement virulente qui a vu les thèses extrémistes du Front National déteindre sur les positions du président sortant Nicolas Sarkozy» souligne Afrik.com. 

Une rupture pour l’Afrique aussi, rappelle le site panafricain: 

«car l’opinion publique africaine avait eu de nombreuses occasions de déplorer l’action erratique de la France en Afrique au cours des cinq années de la Présidence de Nicolas Sarkozy».

Mais c’est l’attentisme qui prédomine sur le continent quant à la politique africaine que va mener le nouveau chef de l’Etat français.

«Toutefois les positions du nouveau Président en politique étrangère sont encore mal connues, et les alliés traditionnels de la France dans le monde arabe et en Afrique subsaharienne seront très attentifs aux orientations qu’il donnera à la politique de la France vis-à-vis des Pays africains.»

Lu sur Afrik.com

A lire aussi

Hollande, une bonne nouvelle pour l'Afrique?

Khadra: "Sarkozy ne dispose d'aucun soutien auprès de nos peuples"

Quel bilan pour Sarkozy l'Africain