SlateAfrique

mis à jour le

Pourquoi Oussama Ben Laden était contre la fusion avec les shebab de Somalie

Le groupe djihadiste somalien al-shebab a-t-il désobéi à son ex-mentor Oussama Ben Laden, tué en mai 2011 lors d’un raid américain au Pakistan?

Le Combating Terrorism Center (CTC), l’académie qui forme les experts en contre-terrorisme américains, a publié jeudi 3 mai 17 documents confidentiels saisis il y a un an lors du raid américain à Abbottabad au Pakistan, au cours duquel Oussama Ben Laden a été tué.

Les documents publiés se composent de lettres électroniques ou des lettres. La plus ancienne date de septembre 2006 et la dernière d’avril 2011. La plupart des lettres ont été rédigées par Oussama Ben Laden lui-même.

Les analyses montrent qu’Oussama Ben Laden était très critique à l’encontre des dissidences d’Al-Qaïda qu’il ne contrôlait presque plus. Il leur reproche de faire des victimes parmi les musulmans, alors que la cible première demeurait les Etats-Unis, note un rapport du Combating Terrorism Center.

Ce qui explique pourquoi dans l’une des lettres retrouvées, Oussama Ben Laden écrit ne pas vouloir reconnaître publiquement le groupe somalien al-Shabab comme membre d’Al-Qaida.

Dans une lettre datée 7 août 2010 au chef de file d’al-Shabab Mukhtar Abou Zubeyr, Oussama Ben Laden estimait qu'il n’était pas dans l’intérêt de la Somalie de déclarer ouvertement son rapprochement avec Al-Qaïda, 

«Certains musulmans en Somalie souffrent de la pauvreté et de la malnutrition», ajoute Oussama Ben Laden. Ils ne peuvent donc pas se passer de l’aide au développement.

Si l’annonce de la fusion est déclarée, «les ennemis intensifieront leur colère et se mobiliseront contre vous; ce qui est arrivé aux frères en Irak ou en Algérie», écrit Ben Laden.

Sauf que quelques mois après la mort du chef de la nébuleuse djihadiste, le groupe somalien annonce sa fusion avec Al-Qaïda, rapporte le Washington Post.  

«On ne sait pas si le militant somalien a effectivement reçu la lettre» de Ben Laden, tient à préciser le quotidien américain.  

Neuf mois après la mort de Ben Laden, le nouveau chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahri, a diffusé une vidéo dans laquelle il annonce qu’al-Shabab rejoint la nébuleuse djihadiste.

Beaucoup voit dans cette annonce de Zawahiri une manière d’encourager les autres dissidences d’Al-Qaïda comme Boko Haram au Nigeria.

Lu sur Wahington Post, Combating Terrorism Center

A lire aussi

Ben Laden, une icône africaine

Mort de Ben Laden: les Algériens s'interrogent

Aqmi est-il mort avec Ben Laden?