mis à jour le

Zambie: au moins dix mineurs illégaux tués dans l'effondrement d'un terril

Au moins dix mineurs illégaux ont été tués et sept blessés mercredi dans l'effondrement d'un terril dans une mine de cuivre à Kitwe, dans le centre de la Zambie, a-t-on appris auprès de la police.

"On a retrouvé jusqu'à présent dix corps et sept personnes ont été blessées", a déclaré à l'AFP la responsable de la police de la province du Copperbelt, Charity Katanga, en précisant que les opérations de secours se poursuivaient.

La Zambie est le deuxième producteur de cuivre du continent africain. Ses revenus représentent au moins 70% de ses recettes d'exportation.

Le taux de chômage élevé dans ce pays d'Afrique australe a contraint les populations à se tourner vers l'exploitation illégale des mines.

En 2009, huit mineurs zambiens illégaux, des adolescents pour la plupart, étaient morts dans l'effondrement d'un puits dans une mine de cuivre à Kitwe. 

Le cuivre est très recherché notamment en Chine, premier consommateur mondial de ce métal utilisé dans la fabrication de composants électroniques. 

AFP

Ses derniers articles: Coronavirus: les polices du Maghreb mobilisées contre les escrocs de la pandémie  Omar el-Béchir, l'autocrate déchu  Le Soudan en quête de stabilité un an après la chute de Béchir 

mineurs

AFP

Huit mineurs clandestins secourus d'une mine d'or inondée au Zimbabwe

Huit mineurs clandestins secourus d'une mine d'or inondée au Zimbabwe

AFP

Afrique du Sud: sept mineurs tués par un séisme

Afrique du Sud: sept mineurs tués par un séisme

AFP

Afrique du Sud: quatre mineurs tués après un séisme

Afrique du Sud: quatre mineurs tués après un séisme

tués

AFP

Mali: au moins 20 soldats tués dans une attaque attribuée aux jihadistes

Mali: au moins 20 soldats tués dans une attaque attribuée aux jihadistes

AFP

Cameroun: sept civils tués par deux kamikazes de Boko Haram

Cameroun: sept civils tués par deux kamikazes de Boko Haram

AFP

Tchad: 92 militaires tués par Boko Haram dans la province du Lac

Tchad: 92 militaires tués par Boko Haram dans la province du Lac