SlateAfrique

mis à jour le

A l'île Maurice, les Français votent Sarkozy

La tension qui monte entre les camps des deux finalistes de l’élection présidentielle française, à une semaine du second tour, se ressent jusqu’au large de l’océan Indien.

 A l’île Maurice, un pays qui accueille une forte communauté française, dont 7.074 personnes inscrites sur les listes électorales, la balance penche plutôt à droite, comme le fait savoir le quotidien l’Express, le journal à plus gros tirage de l’île.

«Le premier tour a démontré qu’il ne faut pas se fier aux sondages. Tout est encore jouable, il faut que les électeurs se mobilisent en masse», affirme à l’Express, Charles de Loppinot, un représentant de l’UMP, le parti de Nicolas Sarkozy, le président-candidat à Maurice.

En effet, le président sortant avait recueilli près de 51% des suffrages au premier tour, le 22 avril, alors que seulement 46% des inscrits avaient fait le déplacement pour voter. Pour la droite, explique le journal, il reste donc encore une réserve importante de voix dans cette circonscription.

Et malgré les intentions de vote peu reluisantes pour leur favori, les bons résultats de la droite à Maurice font espérer un basculement dans l’Hexagone: «Les Français doivent choisir entre le rêve et la réalité.», dit encore le représentant de l’UMP.  

Quant aux soutiens de François Hollande, l’Express indiquent qu’ils ne se font aucune illusion quant à l’issue du scrutin.

«Sans surprise, Nicolas Sarkozy arrive en tête à Maurice. On ne fait pas une oligarchie, nous qui votons à gauche», confie Thierry de Cammarmond, le délégué de François Hollande au pays du dodo, tout en fustigeant le bilan du président sortant.

Lu sur l’Express

 

A lire aussi

L’Afrique ne put rester indifférente à la présidentielle

Pour qui votent les Français du Maghreb?

De la Françafrique à l’absence d’Afrique

Retrouver aussi notre dossier La course à l’Elysée