SlateAfrique

mis à jour le

Sénégal- Les disciples du marabout arrêté sèment la zizanie

Cheikh Béthio Thioune, le marabout mouride soupçonné d’avoir commandité l’assassinat de deux de ses disciples, a été mis sous mandat de dépôt ce 26 avril à la maison d’arrêt et de correction de Thiès, ville située à 70 Km de Dakar.

Le guide des thiantacounes, a été inculpé de plusieurs chefs d’accusation: complicité d’homicide au recel, inhumation de cadavres sans autorisation, détention d’armes illégale et association de malfaiteurs. 

L’avocat du guide religieux, a annoncé que son client a été inculpé par le procureur de la ville de Thiès et sera incessamment entendu par le juge d’instruction, rapporte Dakaractu.

Depuis l’arrestation de Cheikh Béthio Thioune, le 23 avril dernier, les disciples du marabout manifestent leur colère dans les rues de la capitale. Plusieurs bus ainsi que des édifices publics ont été brûlés et mis à sac. Dans la nuit du 25 au 26 avril, plusieurs de ses adeptes ont envahi les grandes artères de la ville de Thiès pour battre le macadam. La police qui dispersait la foule à coup de gaz lacrymogènes, a procédé à plusieurs arrestations.

Aujourd’hui, les disciples de Chekh Béthio Thioune sont plus que jamais décidés à faire libérer leur guide. Selon des informations du site Pressafrik, ils affutent leurs armes pour braver l’autorité publique et installer le chaos au Sénégal.

Ainsi, ils ont opté pour une guérilla urbaine, renseigne le site, qui publie les confidences d’un disciple du marabout. «Nous allons former plusieurs petits groupes de dix à quinze personnes. Pendant que certains affrontent les forces de l’ordre, d’autres vont brûler des pneus et bloquer la circulation, d’autres vont également s’attaquer aux édifices publics», confie-t-il.

Et de poursuivre, «Si le pays perd son calme et qu’il y a le feu, le Cheik sera libéré», a-t-il soutenu. A en croire les propos de ce fanatique qui requiert l’anonymat, les saccages des bus et autres édifices qui ont jusque là été notés, ne sont rien comparé à ce qu’ils feront. «Nous mettrons le feu, tout le pays va s’embraser», a-t-il promis. Certains de se disciples menacent de s’immoler le jour du procès si leur gourou est toutefois condamné.

Les disciples de Cheikh Béthio Thioune ont attaqué les mairies d’arrondissement de la ville de Thiès, le siège de la poste ainsi que d’autres édifices publics.
Trente sept d’entre eux ont été arrêtés et déférés pour troubles à l’ordre public. Pour l’heure, les éléments de la police et de la gendarmerie ont quadrillé la ville de Thiès. L’avocat de Cheikh Béthio Thioune, a déposé une demande de liberté provisoire en raison de la santé précaire de son client.

Lu sur Dakaractu, Pressafrik

A lire aussi

Sénégal - Lune de miel entre Dakar et Paris

Wade, un «ex» déjà très encombrant

Quand la France décorait Macky Sall

Sénégal - Qui a dévalisé le palais présidentiel?

Sénégal: le lourd héritage que Wade laisse à Sall