mis à jour le

Somalie: l'ONU réclame le "libre passage de l'aide humanitaire"

Le Conseil de sécurité de l'ONU réclame "un libre passage de l'aide humanitaire" en Somalie où existe "un risque perpétuel de famine", dans une déclaration adoptée jeudi à l'unanimité.

"Le Conseil se déclare profondément préoccupé par la situation humanitaire qui règne en Somalie, notamment le risque perpétuel de famine et les conséquences des récentes inondations", souligne la déclaration rédigée par le Royaume-Uni.

La plus haute instance de l'ONU se dit aussi inquiète "de constater que les combats ont aggravé la situation humanitaire et demande à toutes les parties de permettre et de faciliter le libre passage de l'aide humanitaire, en toute sécurité et sans restrictions, afin qu'elle puisse parvenir rapidement à ses destinataires", précise le texte.

Concernant la situation sécuritaire, les 15 membres du Conseil de sécurité dénoncent "la menace constante que représentent les shebab et réaffirme appuyer une approche globale de la sécurité en Somalie" conforme au droit international.

Les shebab tentent depuis 2007 de renverser les gouvernements somaliens successifs, soutenus par la communauté internationale. Ils mènent fréquemment des attentats à la voiture ou au camion piégés contre des cibles militaires, gouvernementales ou civiles.

La Somalie, privée de véritable Etat central depuis la chute de Siad Barre en 1991, est depuis plongée dans le chaos et la violence entretenus par milices claniques, gangs criminels et groupes islamistes.

l'ONU

AFP

Prorogation d'un soutien de l'ONU

Prorogation d'un soutien de l'ONU

AFP

L'ONU appelle l'Algérie

L'ONU appelle l'Algérie

AFP

Elections en RDC: visite d'une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU

Elections en RDC: visite d'une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU