mis à jour le

Tunisie: 11 cadavres de migrants repêchés au large des côtes

Onze cadavres ont été repêchés et 67 migrants ont été secourus au large du sud de la Tunisie, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une embarcation de migrants était "sur le point de couler" au large des côtes du gouvernorat de Sfax, a indiqué le ministère dans un communiqué, qui précisé que "67 d'entre eux avaient été secourus, des Tunisiens et des étrangers, et 11 corps repêchés selon un premier bilan".

"Les gardes-côtes et la marine poursuivent leurs recherches avec le soutien d'un avion militaire", d'après ce texte.

Le ministère fait état d'un "appel à l'aide le 2 juin à 22H45 locales (21H45 GMT) à propos d'un bateau de pêche sur le point de couler au large de Kerkennah (sud) avec des migrants à bord".

"Des unités de la garde maritime à Sfax et de la marine nationale se sont rendues auprès de l'embarcation qui se trouvait à 5 milles nautiques de l'île de Kerkennah et à 16 milles nautiques de la ville de Sfax", selon le ministère de l'Intérieur.

Des Tunisiens tentent régulièrement de traverser la Méditerranée, en direction de l'Italie, à la recherche d'un meilleur avenir.

Selon des ONG, cela traduit un mal-être persistant chez les jeunes, très touchés par le chômage.

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique: "pas de rôle officiel" pour un chef de guerre  Annonce attendue au Soudan d'un Conseil civil par les meneurs de la contestation  En Libye, les forces de Haftar piétinent toujours aux portes de la capitale 

cadavres

AFP

Seize cadavres de migrants répêchés en mer entre le Maroc et l'Espagne

Seize cadavres de migrants répêchés en mer entre le Maroc et l'Espagne

AFP

Libye: Boris Johnson critiqué pour une sortie sur des cadavres

Libye: Boris Johnson critiqué pour une sortie sur des cadavres

AFP

Nigeria: exhumer les cadavres pour connaître la vérité sur le massacre des Chiites

Nigeria: exhumer les cadavres pour connaître la vérité sur le massacre des Chiites

migrants

AFP

En Libye, le patron de l'ONU se dit "choqué" par la "souffrance" des migrants

En Libye, le patron de l'ONU se dit "choqué" par la "souffrance" des migrants

AFP

Le pape au Maroc: main tendue

Le pape au Maroc: main tendue

AFP

Au Maroc, le désespoir des migrants dans un camp de Casablanca

Au Maroc, le désespoir des migrants dans un camp de Casablanca