mis à jour le

Niger: deux migrants africains meurent en plein désert, 80 sauvés par l'OIM

Deux migrants africains sont morts de soif et 80 autres ont été sauvés en plein désert nigérien alors qu'ils étaient en route pour l'Europe via la Libye, a rapporté mardi l'Organisation internationale des migrations (OIM). 

"Samedi denier, 80 migrants ont été sauvés dans le désert, à 382 km de la ville (nigérienne) d'Agadez (...) malheureusement la déshydratation extrême a causé la perte de deux autres", a déclaré la représentation de l'OIM au Niger sur sa page Facebook. 

Les migrants qui se dirigeaient vers la Libye ont été "bloqués" pendant "trois jours dans le désert" à la suite "d'une panne mécanique" de leur voiture avant d'être "abandonnés par leurs passeurs", explique l'OIM. 

Les 80 survivants ont été acheminés à Agadez, la principale ville du nord du Niger où ils sont pris en charge dans un centre de transit pour les migrants. Les opérations de sauvetage ont été conjointement menées par l'OIM et des équipes de la protection civile du Niger.

L'OIM concentre également ses opérations de sauvetage vers la frontière algérienne, depuis qu'Alger expulse en masse des migrants africains, notamment via le désert nigérien. Depuis le début de l'année, l'OIM a déjà mené "18 opérations de sauvetage" identiques à la frontière algérienne, et ramené plus de 3.000 personnes.

Au Niger, plaque tournante pour les migrants, la lutte contre la migration clandestine vers l'Europe est financée par l'Union européenne.

Pour décourager les passeurs, Niamey a voté en 2015 une loi très sévère rendant leurs crimes passibles de peines pouvant aller jusqu'à 30 ans de prison. L'armée a multiplié les patrouilles dans le désert. Le flux de migrants a certes chuté depuis 2017, mais ce durcissement semble encore loin de décourager les trafiquants.

Les passeurs utilisaient "des routes connues" où ils pouvaient  se ravitailler en eau, mais ils empruntent désormais des pistes très dangereuses "par peur" d'être pris par "des patrouilles militaires", souligne  l'OIM. 

Africains

AFP

"On demande aux Africains ce qu'on ne demande pas aux autres", pour le président namibien

"On demande aux Africains ce qu'on ne demande pas aux autres", pour le président namibien

AFP

Il était une fois... des contes africains

Il était une fois... des contes africains

AFP

Constitution amendée, mandats illimités ou presque : les tentatives de maintien au pouvoir des chefs d'Etat africains

Constitution amendée, mandats illimités ou presque : les tentatives de maintien au pouvoir des chefs d'Etat africains

migrants

AFP

D'Afrique en Europe, des trafiquants de migrants incontournables

D'Afrique en Europe, des trafiquants de migrants incontournables

AFP

En Tunisie, le difficile accueil des migrants rescapés de la Méditerranée

En Tunisie, le difficile accueil des migrants rescapés de la Méditerranée

AFP

Niger: plus de 400 migrants secourus près de l'Algérie par l'ONU

Niger: plus de 400 migrants secourus près de l'Algérie par l'ONU