SlateAfrique

mis à jour le

Sénégal - Lune de miel entre Dakar et Paris

La France et le Sénégal ont signé le 18 avril, à l'issue d'un déjeuner à l'Elysée entre Nicolas Sarkozy et le nouveau président sénégalais Macky Sall, un nouvel accord de défense ainsi qu'une convention de prêt de Paris à Dakar d'un montant de 130 millions d'euros.

Le nouvel accord de défense redéfinit les principes de la coopération militaire entre les deux pays et, "en toute transparence", sera "publié", comme tous ceux qui ont été renégociés et signés avec les ex-colonies africaines de la France depuis 2008, a promis M. Sarkozy devant la presse.

Ce texte entérine notamment la décision prise par les deux pays en 2010, entre les présidents Sarkozy et Abdoulaye Wade, le prédécesseur de Macky Sall, de réduire de 1.200 à 300 soldats les effectifs des troupes françaises stationnées en permanence à Dakar.

Pour la première visite en France du nouveau chef de l'Etat sénégalais, les ministres des Finances des deux pays ont également signé mercredi 18 avril un prêt d'aide budgétaire de 130 millions d'euros, dont une première tranche de 50 millions sera débloquée dès la fin juin.

"C'est un gros ballon d'oxygène que vous me donnez, que vous donnez au peuple sénégalais", s'est réjoui M. Sall.

Ancien Premier ministre d'Abdoulaye Wade, Macky Sall, 50 ans, a été élu le 25 mars au second tour de la présidentielle face à M. Wade.

Lu sur AFP

A lire aussi

Wade l'anti Gbagbo

Macky Sall, l'homme qui a battu Wade

Quand la France décorait Macky Sall

Sénégal: Macky Sall gagne le match des ralliements

Youssou Ndour: «Pourquoi je soutiens Macky Sall»

Ce que les Sénégalais attendent de Macky Sall

Macky Sall, à l'heure du respect des engagements

Macky Sall, l'homme qui a battu Wade