mis à jour le

Liverpool: Klopp évoque une "blessure sérieuse" pour Mohamed Salah

"Il est à l'hôpital pour des radios, je pense que c'est soit la clavicule, soit l'épaule, ça n'a pas l'air bon": l'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp s'est montré pessimiste sur l'état de santé de son meneur égyptien Mohamed Salah, sorti sur une "blessure sérieuse" samedi en finale de Ligue des champions face au Real Madrid.

Salah, qui devait être le meneur de l'Egypte à la Coupe du monde qui débute dans moins de trois semaines, est sorti sur blessure après une demi-heure de jeu face au Real Madrid, finalement vainqueur (3-1). "Si vous dites cela après le match, on dit que vous êtes mauvais perdant, mais pour moi, c'était un tacle dur, qui ressemblait un peu à de la lutte", a dit Klopp à propos du geste de Sergio Ramos.

"Le retour à la maison va être difficile. On voulait tout avoir, et on n'a rien eu. Pire, on a perdu un joueur important et l'Egypte a peut-être perdu un joueur important pour la Coupe du Monde", a encore regretté Klopp.

L'Egypte, qui dispute sa première Coupe du Monde depuis 1990, débute le Mondial-2018 le 15 juin face à l'Uruguay. Elle est dans le groupe A du pays-hôte, la Russie, qui compte aussi l'Arabie saoudite.

Après la blessure de l'Egyptien, auteur d'une saison magnifique, "le choc des garçons était évident", a poursuivi Klopp. "Ils sont descendus un peu trop bas. On a ensuite vraiment essayé de s'appuyer sur les moments positifs, on revient à 0-0 à la mi-temps puis il y a eu d'autres moments décisifs: les buts. Ils étaient un peu bizarres, mais c'est comme ça. Vous connaissez le résultat, 3-1 pour le Real, et c'est pour ça que le moral n'est pas au mieux."

Mohamed

AFP

En Egypte, tout le monde s'arrache l'image de Mohamed Salah

En Egypte, tout le monde s'arrache l'image de Mohamed Salah

AFP

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

AFP

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie