SlateAfrique

mis à jour le

Maroc - Ces sujets du roi qui prennent de gros risques pour se faire entendre (VIDEO)

Des vidéos de la scène, intitulées «attaque contre Mohammed VI», qui s'est déroulée lors de la prière du vendredi 13 avril à Casablanca, font d’ores et déjà le tour de la Toile.

Et les interprétations des internautes vont bon train, sans qu’aucun communiqué officiel ne vienne éclairer la lanterne de l’opinion publique pour l’instant.

Si l’identité du mystérieux assaillant demeure inconnue, ses intentions font l’objet de toutes les spéculations.

Le quotidien panarabe basé en Grande-Bretagne Alquds Alarabi se demande s’il s’agit d’une attaque contre le monarque ou d’une «stupide tentative» de lui soumettre une requête ou une doléance.

En effet, les connaisseurs des mœurs de la cour chérifienne ont l’habitude de cette pratique de «remise de lettres», souvent au cœur de scandales retentissants dans le très secret appareil de sécurité royale, comme l’explique le site Wladbladi.

«Des membres de l'entourage royal auraient divulgué des informations sur les itinéraires empruntés par le souverain dans ses déplacements. Ces informations tombent régulièrement dans l'oreille des demandeurs d'agréments ou de services en tous genres, qui peuvent obstruer dangereusement le passage du roi».

Ces missives supplicatoires, loin d’être l’apanage du petit peuple, peuvent aussi provenir d’hommes politiques ayant eu l’insigne chance de croiser la trajectoire royale, comme ce député du parti de l’Union Constitutionnelle (UC), profitant d’une session parlementaire extraordinaire pour balancer un pneumatique au souverain.

«Il n’y a que Dieu et le roi», a-t-il déclaré au site Hespress pour justifier son acte, tout en précisant qu’il voulait obtenir un déblocage de crédit pour sa fille afin qu’elle lance un projet industriel dans la région de Settat.

Sans doute exaspéré par ces requêtes abruptes, Mohammed VI semble avoir donné des consignes strictes envers leurs auteurs. Une vidéo datant de juillet 2011 (voir ci-dessous) montre un enlèvement en règle par les garde du corps du roi d’un homme qui a tenté de remettre une lettre au souverain lors du passage de son cortège dans une ville du nord du pays. 

Lu sur Alquds AlarabiWladbladiHespress et vu sur YouTube

A lire aussi

Maroc - La périlleuse prière du vendredi 13 de Mohammed VI (VIDEO)

Maroc: Le Premier ministre veut-il instaurer une charia islamo-monarchiste?

Maroc - Qui a osé cambrioler le palais de Mohammed VI?