mis à jour le

Le Cameroun désapprouve vivement les propos de l'ambassadeur américain

Le gouvernement camerounais a exprimé sa "vive désapprobation" à l'ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, convoqué mardi par les autorités, suite à ses propos dénonçant des exactions dans les zones anglophones du pays, selon un communiqué du ministère camerounais des Affaires étrangères reçu jeudi par l'AFP.

"Le ministre des relations extérieures a fait part (à l'ambassadeur des Etats-Unis) de la vive désapprobation du gouvernement camerounais après sa démarche qui viole tous les usages diplomatiques en la matière, ainsi que les règles de civilité et de droit, tant dans la forme que dans le fond", indique le communiqué daté de mardi.

Le diplomate américain avait affirmé vendredi dans un communiqué qu'"il y a eu des assassinats ciblés (...) et des incendies (ainsi que) des pillages de villages" dans les régions anglophones, commises par les forces gouvernementales.

Cette affirmation représente des "allégations totalement infondées", selon le communiqué gouvernemental, qui note que "malgré un harcèlement quasi quotidien et de fortes pertes humaines et matérielles, (les forces de sécurité) ont toujours gardé à l'esprit, avec professionnalisme et rigueur, les règles d'engagement et du droit international humanitaire".

Mi-mai, l'armée avait admis que des militaires étaient "manifestement sortis des normes et techniques légales en pareilles circonstances" suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant une personne violentée par des gendarmes.

Vendredi, dans le même communiqué diffusé à la suite d'un entretien entre l'ambassadeur Peter Henry Barlerin et le président camerounais Paul Biya, les Etats-Unis accusaient également les séparatistes armés de "meurtres de gendarmes, enlèvements de fonctionnaires et incendies d'écoles".

C'était la première fois qu'une chancellerie occidentale affirmait ouvertement que des exactions ont été commises par les deux camps dans ce conflit qui oppose depuis fin 2017 l'armée camerounaise à des sécessionnistes armés réclamant l'indépendance des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

AFP

Ses derniers articles: Soudan: un chef de la contestation annonce des discussions avec les militaires  Tanzanie: 11 Burundais arrêtés pour culture de cannabis, 30 ha détruits  Accord de paix au Soudan du Sud: Kiir appelle Machar 

américain

AFP

Mozambique: attaque d'un convoi du groupe pétrolier américain Anadarko

Mozambique: attaque d'un convoi du groupe pétrolier américain Anadarko

AFP

L'armée américaine "plus engagée que jamais" en Afrique assure un général américain

L'armée américaine "plus engagée que jamais" en Afrique assure un général américain

AFP

Erythrée: l'ONU se prépare

Erythrée: l'ONU se prépare

Cameroun

AFP

Le Cameroun interdit les manifestations du parti de l'opposant Kamto

Le Cameroun interdit les manifestations du parti de l'opposant Kamto

AFP

Boko Haram continue

Boko Haram continue

AFP

Qualifs CAN-2019: dernière chance

Qualifs CAN-2019: dernière chance