SlateAfrique

mis à jour le

Le roi d'Espagne Juan Carlos s'excuse pour la chasse à l'éléphant

Bons sujets, les Espagnols attendaient des nouvelles de l’opération de leur roi, Juan Carlos, revenu blessé d’une visite privée au Botswana samedi 14 avril, rapporte le quotidien El Pais.

Rapatrié d’urgence à cause d’une chute, le monarque de 74 ans a dû subir une opération d’une triple fracture de la hanche droite remplacée partiellement par une prothèse, a indiqué un communiqué de la maison royale.

Mais les Espagnols se sont montrés moins compatissants lorsqu’ils ont appris que la chute accidentelle s’est produite alors que le roi était en pleine partie de chasse… à l’éléphant.

L’information a été divulguée par mégarde sur le site de l’agence organisatrice de safaris, très fière de pouvoir afficher le souverain ibérique parmi ses clients de marque, révèle le média espagnol Qué.

La photo, qui a fait le tour des rédactions, montre le roi Juan Carlos et un chasseur professionnel armés de fusils posant devant la carcasse d’un éléphant visiblement abattu par eux.

A la colère suscitée parmi les associations de défense des animaux a rapidement succédé la polémique du coût de ce loisir luxueux que s'est autorisé Juan Carlos.

Selon El Pais, le permis de chasse a coûté environ 30.000 euros, une dépense que les Espagnols considèrent comme un  gaspillage en ces temps de difficultés économique pour le royaume.

Ce scandale vient s’ajouter aux récentes frasques de la famille royale. Le beau-fils du roi, Inaki Urdangarin est accusé de détournements de deniers publics.

Pour ne rien arranger, l’opération du roi intervient quelques jours seulement après que son petit-fils de 13 ans, Froilan Marichalar, se soit tiré une balle dans le pied alors qu’il…chassait. Une détention d’arme illégale pour son âge.

Le Guardian explique que ce n’est pas la première fois que Don Juan Carlos, comme l’appellent les Espagnols, est impliqué dans un scandale de chasse.

En 2006, il avait démenti avoir tiré sur un ours rendu ivre avec du miel et de la vodka lors d’un séjour à Moscou.

A sa sortie de la clinique, le roi a présenté ses excuses dans une brève apparition video diffusée par El Pais.

«Je suis désolé j'ai fait une erreur et cela ne se reproduira plus», s'est sobrement excusé le roi.

Avant de quitter les lieux, Juan Carlos a également assuré qu'il allait très bien et qu'il «était impatient de retourner au travail.»

Lu sur El Pais, Qué, Le Guardian

A lire aussi

Mohammed VI et Juan Carlos, une amitié orageuse

Cameroun, le nouveau cimetière des éléphants

Tunisie - Emirs du Golfe et rois du braconnage

Comment sauver les bébés phoques en Namibie

Un dé pour confondre les chasseurs de léopards