SlateAfrique

mis à jour le

Afrique du Sud - Le président Zuma va prendre une quatrième épouse

Le président sud-africain Jacob Zuma va prendre une quatrième épouse, le week-end du 21 et 22 avril dans sa propriété familiale de Nkandla, province du KwaZulu-Natal (est).

"Le président va officialiser sa relation avec sa fiancée, Mlle Bongi Ngema, lors d'une cérémonie privée traditionnelle à Nkandla le week-end prochain", a déclaré le porte-parole de la présidence Mac Maharaj à l'AFP.

Ce sixième mariage du président Zuma, qui a eu 70 ans jeudi, avait été annoncé le 15 avril au matin par le Sunday Times.

"Le président a actuellement trois femmes. Ce sera sa quatrième femme", a précisé M. Maharaj.

M. Zuma a divorcé en 1998 de Nkosazana Dlamini-Zuma, candidate de l'Afrique du Sud à la présidence de la Commission de l'Union africaine (UA). Une autre de ses épouses, Kate, s'est suicidée en 2000.

M. Zuma aurait une vingtaine d'enfants.

Bongi Ngema, titulaire de plusieurs diplômes, notamment d'un diplôme de gestion, a eu un fils de M. Zuma, âgé de trois ans. Elle avait accompagné le président sud-africain lors d'une visite d'Etat au sommet du G20 l'année dernière en Corée du Sud.

Les aventures féminines du president polygame ont souvent défrayé la chronique. En 2006, accusé de viol après avoir eu des relations sexuelles consenties avec une amie et militante séropositive, M. Zuma avait été acquitté. Il avait notamment déclaré à la cour avoir pris une douche pour se protéger du virus VIH.

La propriété de Nkandla a été récemment rénovée pour un coût de 6 millions d'euros, selon le Sunday Times.

Quand on lui a demandé le 13 avril, à sa fête d'anniversaire, s'il en avait fini avec les mariages, Jacob Zuma a répondu: "je pense que oui".

Lu sur AFP

A lire aussi

Afrique du Sud: la polygamie de nouveau tendance?

Afrique du Sud, les libertés menacées

La polygamie redevient «in» en Afrique

Le viol, fléau de la société sud-africaine