SlateAfrique

mis à jour le

Zimbabwe - Mugabe, le président qui provoque les rumeurs les plus folles

Bien malin est celui qui saura dire avec exactitude dans quel état se trouve Robert Mugabe. Le président zimbabwéen est à nouveau l’objet de toutes sortes d’informations, les unes aussi contradictoires que les autres, mais toutes relayées sur Internet.

Ainsi, le site du quotidien britannique Daily Mail, faisait savoir le 10 avril que «le président du Zimbawe se trouverait entre la vie et la mort dans un hôpital de Singapour, en Indonésie». Une situation critique, qui serait due, ajoute le journal, à un cancer de la prostate contre lequel Robert Mugabe, âgé de 88 ans, lutterait depuis plusieurs années.

Info, intox ou simple rumeur? En tout cas, cela fait le buzz sur la Toile, puisque cette «nouvelle» est reprise par plusieurs sites et portails.

Le journal sud-africain Mail&Guardian revient également sur cette affaire, pour s’étonner de ce que le conseil des ministres hebdomadaire du gouvernement zimbabwéen ait été reporté. Où se cache donc Robert Mugabe? Puisque, comme le signale le Mail&Guardian:  

«La dernière fois qu’il a été vu en public, c’était il y a deux semaines, à l’occasion d’une remise de don à une école.»

Le seul début d’information vient des médias d’Etat qui répètent à l’envi que «le président est en visite privée à Singapore», où il serait allé assister à la remise de diplôme de fin d’études de sa fille, Dona.

Pour faire taire ses rumeurs selon lesquelles Robert Mugabe serait entre la vie et la mort à Singapour, le ministre zimbabwéen de l’Information a déclaré dans les mêmes colonnes du Mail&Guardian:

«Il s’agit d’un tissu de mensonges. Ce n’est pas la première fois que l’on entend de telles rumeurs. Si cela était vrai, nous aurions publié un communiqué dans ce sens.»

Même son de cloche de la part des membres du Zanu-FP (le parti au pouvoir). Un des hiérarques du parti déclare, par exemple, dans les colonnes du journal d’Etat, le Zimbabwe Mail:

«Ce n’est pas nouveau pour nous. Combien de fois avons-nous entendu dire que le président est gravement malade? Autant que je sache, il sera de retour dès jeudi (12 avril), pour présider le conseil des ministres.»

Lu sur, Daily MailMail&Guardian, Zimbabwe Mail

A lire aussi

Mugabe, l'automne du patriarche

Mugabe, le pire des dictateurs africains

Mugabe broie du blanc

Les 10 «losers» de l'année