mis à jour le

Tombouctou: sachez distinguer le touareg de l’islamiste

On ne sait plus qui est qui à Tombouctou. Voici quelques trucs pour identifier un “touareg d’apparence”. Texte et dessin de Damien Glez.

Tombouctou: la ville qui suscite tantôt la répulsion, tantôt l’attirance. Dans l’imaginaire de l’Américain Walt Disney, la cité-fournaise était le “trou du cul du monde”. Dans le dessin animé Les Aristochats, le démoniaque majordome Edgar tente d’expédier ses pires ennemis félins dans une malle sur laquelle est inscrit «Tombouctou, Afrique-Équatoriale française».

Dans l’esprit du papa de Mickey mouse, la localité malienne incarne la destination dont on ne revient pas indemne. Pour d’autres, la légende de «la perle du désert» continue d’exercer une fascination sans bornes.

L’UNESCO qui ne se trompait guère avant d’accepter le “Prix Guinée Equatoriale pour la vie”, inscrivait Tombouctou, dès 1988, sur la liste du patrimoine mondial.

La cité est historiquement aussi mythique que Pompéi ou Troie. Comme Pompéi au début l’ère chrétienne, elle suscite aujourd’hui toutes les inquiétudes. Comme Troie au XIIe siècle avant Jésus-Christ, elle semble avoir été victime d’une intrusion par surprise.

À Tombouctou, ce ne sont pas les Grecs qui se sont introduits cachés dans un cheval géant en bois creux, mais ce sont les Islamistes qui semblent s’être introduits sous le couvert des Touaregs…

Qui contrôle aujourd’hui les rues de «la ville aux 333 saints»? L’histoire de la cité est intimement liée au peuple targui. Ainsi, son nom viendrait du tamasheq, la langue des Touaregs qui auraient fondé la cité au XIIe siècle.

De même, c’est le MNLA, le Mouvement de libération de l'Azawad, fer de lance de la rébellion touareg, qui revendiquait, le 1er avril, la prise de la ville.

Des témoins affirment pourtant que c’est le drapeau noir des djihadistes qui flotterait désormais sur le camp militaire et sur le gouvernorat de la cité millénaire; l’étendard de la milice salafiste Ansar Dine. Les Islamistes entendraient imposer «la loi de Dieu», sous la bénédiction de trois des principaux chefs d'al-Qaida au Maghreb islamique, les Algériens Abou Zeid, Mokhtar Belmokhtar et Yahya Abou al-Hammam.

On ne sait plus qui est qui à Tombouctou!

La carte du Mali  ressemble à un nœud papillon qui étrangle aujourd’hui l’unité nationale. Au cœur géographique de la problématique, les résidents de Tombouctou, notamment la minorité noire, redoutent les miliciens “barbus”…

Apprenez à distinguer le touareg de l'islamiste 

Tombouctiens, Tombouctiennes, si vous sortez de chez vous pour aller faire trempette dans le fleuve Niger, identifiez bien les individus que vous croisez dans les rues ensablées. C’est loin d’être simple, l’accoutrement le plus répandu étant un turban qui masque le visage aussi sûrement d’une burqa. À l’aide de quelques indices, apprenez à distinguer le touareg de l’islamiste.

Si quelqu’un vous hèle muni d’un sabre colossal dont le fourreau et la poignée sont en cuir sculpté rouge ou vert, conservez votre sang-froid et observez. Si l’individu tente de vous vendre le coutelas moins-cher-parce-que-c’est-toi-et-que-tu-es-le-premier-client-de-la-journée-et-que-sinon-il-y-aussi-des-boîtes-pour-ranger-les-cassettes-VHS, il s’agit vraisemblablement d’un vendeur touareg ambulant. Négligez-le. Si l’individu vous place le couteau sous la gorge, il pourrait s’agir d’un salafiste. Euh... finalement, achetez le sabre du vendeur ambulant, ça peut toujours servir à vous défendre…

- Si le chèche qui vous fait face est de couleur bleue électrique, il est probable que l’individu est de la culture des “hommes bleus” du désert, le visage légèrement teinté de couleur indigo. Si la peau de l’individu est franchement de couleur bleuâtre, de trois choses l’une: soit il est de taille normale et il est décédé depuis plusieurs heures; soit il est de petite taille et il s’agit d’un stroumph; soit il est de grande taille et il s’agit d’un na’vi, humanoïde indigène de la planète Pandora. Méthodique, commencez par vérifier que vous êtes bien à Tombouctou.

- Si l’individu est barbu, il est donc «musulman d’apparence », selon les termes d’un tout nouveau géo-ethno-morphopsychologue français. Il est à noter que beaucoup de touareg sont jeunes et imberbes. À l’inverse, une barbe qui dépasse la longueur de votre paume pourrait alimenter la thèse d’une adhésion islamique, voire islamiste. 

- Si l’individu est bleu ET barbu, il s’agit  du personnage Barbe bleue de Charles Perrault. Si vous pensez vraiment l’avoir vu, retournez vous coucher: le soleil de Tombouctou vous a trop tapé sur la tête.

- Si l’homme qui vous fait face arbore la coupe de cheveux d’un Jackson five qui aurait tenté un défrisage (ce qui donne la coiffure du mannequin Noémie Lenoir au réveil), baissez le regard. Si vous apercevez une guitare électrique vert-olive, il s’agit bien d’un touareg, plus précisément un musicien du groupe Tinariwen.

- Si le passant est entouré de quatre femmes, il s’agit à priori d’un islamiste, les touareg étant très majoritairement monogame. À moins qu’il ne s’agisse d’un musicien du groupe Tinariwen entouré de ses groupies.

- Si le turban du passant diffuse une odeur de mercure au chrome, c’est qu’il ne s’agit pas d’un turban mais d’un bandage, très répandu depuis le début des combats au Nord-Mali. Pas d’indice sur l’origine ethnique ou la confession religieuse de la personne.

- Si vous ne voyez de son visage que ses yeux, il pourrait s’agir d’un touareg enturbanné pour se protéger des vents de sable du désert. Mais attention: il pourrait tout aussi bien s’agir de l’épouse voilée d’un islamiste. Si vous tenez à mener à terme l’expérience, touchez la poitrine de cette personne, puis rentrez chez vous et regardez-vous dans un miroir. Si votre tête est toujours à l’extrémité de votre buste, il s’agissait d’un touareg.

- Si le visage de la personne n’est pas totalement masqué, mais que sa physionomie ne vous est d’aucun secours, sortez de votre poche une caricature de Mahomet que vous aurez préalablement photocopiée dans le journal danois Jyllands-Posten. Agitez-la sous le nez de l’inconnu puis rentrez chez vous et regardez-vous dans un miroir. Si vos deux mains sont toujours à l’extrémité de vos avant-bras, il s’agissait d’un touareg.

- Si l’individu porte une chèche et une longue barbe, il s’agit d’Iyad Ag Ghaly, le chef d'Ansar Dine. Inutile de distinguer le touareg de l’islamiste…

Damien Glez

Damien Glez est un dessinateur burkinabé. Il dirige le Journal du Jeudi, le plus connu des hebdomadaires satiriques d'Afrique de l'Ouest.

Retrouvez tous ses Coupé-Décalé

Mali: la fin presque cocasse d'ATT

Ce Sahel qui déstabilise l'Afrique

AQMI et ses rançons à 100 millions d'euros

Aqmi et rebelles touareg, même combat?

Damien Glez

Dessinateur burkinabé, il dirige le Journal du Jeudi, le plus connu des hebdomadaires satiriques d'Afrique de l'Ouest.

Ses derniers articles: L'Afrique oublie ses drames le temps des jeux  Treize produits halal à la douzaine  Chine, labo des faux médicaments en Afrique? 

Aqmi

Terrorisme

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

AFP

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Terrorisme

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

Azawad

Fiasco

Y a-t-il un plan B au Mali?

Y a-t-il un plan B au Mali?

Dialogue

Mali: la réconciliation n'est pas pour demain

Mali: la réconciliation n'est pas pour demain

Document exclusif

Dans la tête d'un chef terroriste d'Aqmi

Dans la tête d'un chef terroriste d'Aqmi

Coupé-Décalé

AFP

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

AFP

Côte d'Ivoire: DJ Arafat élu meilleur artiste de coupé-décalé de l'année

Côte d'Ivoire: DJ Arafat élu meilleur artiste de coupé-décalé de l'année

AFP

Côte d'Ivoire : DJ Petit Piment, un Belge s'attaque au coupé-décalé

Côte d'Ivoire : DJ Petit Piment, un Belge s'attaque au coupé-décalé