mis à jour le

Vols de bétail dans le nord du Nigeria: 45 morts dans des violences

De nouvelles violences ont éclaté dans le nord du Nigeria, faisant 45 morts au cours de violences entre gangs de voleurs de bétails et population, ont rapporté dimanche des membres de la milice locale. 

"45 corps ont été retrouvés dans la brousse", a expliqué à l'AFP un membre de la milice civile du district de Birnin Gwari (Etat de Kaduna). "Les bandits ont attaqué (samedi) les habitants qui défendent le village. Ils (...) ne cessent d'organiser des kidnappings contre rançon, des vols armés et de dérober le bétail", a-t-il ajouté.  

Le commissaire de police de l'Etat de Kaduna, Austin Iwar a confirmé l'attaque et le bilan de 45 morts, sans préciser s'il s'agissait de miliciens ou de "bandits", vraisemblablement issus de l'Etat voisin de Zamfara.

Le village de "Gwaska (où ont eu lieu les exactions) se trouve en pleine forêt et l'accès est très difficile", a-t-il expliqué dans un organe de presse local. 

"Pour l'instant, tout ce qu'on peut dire c'est que 12 personnes ont été enterrées hier, et 33 aujourd'hui", ajoute M. Iwar. 

"Les premiers résultats de notre enquête montre qu'il a eu des violences entre les milices, qui sont très puissantes, et les bandits", poursuit-il. 

Selon un communiqué de l'association de défense des habitants de Birnin-Gwari, qui appelle les populations au calme, de nombreuses maisons ont été brûlées, et des femmes et des enfants ont été tués dans cette nouvelle attaque "horrible". 

- déploiement de l'armée -

La semaine dernière, des échanges de tirs entre ces milices et des "voleurs de bétail" venus de l'Etat voisin de Zamfara, ont déjà fait 13 morts, et les violences ne cessent de s'amplifier dans cette région depuis plusieurs semaines. 

Les enlèvements contre rançon et les vols de bétail à grande échelle sont devenus courants dans les communautés rurales de l'Etat de Zamfara, où l'essentiel de la population, majoritairement musulmane, vit de l'élevage, de la chasse et de l'agriculture.

Le 19 avril, des affrontements entre bandes armées et villageois avaient fait 27 morts, quelques jours après une attaque attribuée à des voleurs de bétail dans le district d'Anka (Etat de Zamfara) qui avait fait 26 morts.

Fin mars, 36 éleveurs avaient également été tués dans une attaque similaire menée par des hommes armés à moto dans le village voisin de Bawar-Daji.

Depuis plusieurs années, des membres des communautés rurales se sont organisées en milices civiles d'auto-défense, mais eux-mêmes sont accusés de se livrer à de nombreuses exactions par vengeance.   

Ce cycle de violences criminelles s'ajoute aux troubles sécuritaires dus au conflit sanglant entre éleveurs nomades musulmans et agriculteurs sédentaires chrétiens qui augmente depuis le début de l'année dans la ceinture fertile du Nigeria (de l'Etat de Kaduna à l'Etat de l'Adamawa). 

Le mois dernier, les forces armées nigérianes, déjà sollicitées et déployées aux quatre coins du pays, ont été renforcées dans l'Etat de Zamfara pour contrôler la criminalité et le banditisme. 

Le gouverneur, Abdulaziz Yari, avait intimé l'ordre aux troupes de "tirer" sur toute personne armée dans les zones reculées de l'Etat. 

bétail

AFP

Cameroun: les vaccinations de bétail reprennent dans le nord sinistré

Cameroun: les vaccinations de bétail reprennent dans le nord sinistré

AFP

Nigeria: 13 morts dans une attaque de voleurs de bétail dans le nord

Nigeria: 13 morts dans une attaque de voleurs de bétail dans le nord

AFP

Nigeria: 36 personnes tuées par des voleurs de bétail présumés

Nigeria: 36 personnes tuées par des voleurs de bétail présumés

morts

AFP

Centrafrique: nouvelle éruption de violences, 37 morts

Centrafrique: nouvelle éruption de violences, 37 morts

AFP

Centrafrique: au moins 7 morts dont un prêtre dans le centre

Centrafrique: au moins 7 morts dont un prêtre dans le centre

AFP

Zimbabwe: au moins 42 morts dans l'incendie d'un bus (police)

Zimbabwe: au moins 42 morts dans l'incendie d'un bus (police)

violences

AFP

Centrafrique: nouveau bilan des violences

Centrafrique: nouveau bilan des violences

AFP

Résurgence de violences dans le centre et l'ouest de la Centrafrique

Résurgence de violences dans le centre et l'ouest de la Centrafrique

AFP

Ethiopie: les réformes d'Abiy

Ethiopie: les réformes d'Abiy