SlateAfrique

mis à jour le

Maroc - Pourquoi des Koweitiennes se méfient des Marocaines

Pourquoi tant de haine envers les Marocaines? C’est la question que se pose le site Yabiladi après les propos de la militante sociale koweitienne Salwa Motairi.

Celle qui s’était déjà fait connaître par des sorties controversées dans son pays, notamment sur le whisky halal ou sur l'eugénisme, vient de frapper à nouveau. Dans une vidéo en arabe postée sur Youtube, elle intime l’ordre aux Marocaines de ne plus «s’approcher des hommes du Golfe.»

«Si vous ne laissez pas nos hommes tranquilles, je vous promets que je continuerai à m’acharner sur vous», avertit-elle.

Salwa Motairi considère que les Marocaines ne valent pas mieux que les «mares», terme hautement péjoratif et à connotation sexuelle qui désignerait des femmes qui sont prêtes à multiplier les partenaires masculins.

Une opinion qui n’est pas sans rappeler les déclarations de l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui au mensuel Femmes du Maroc.

Dans une surprenante interview, la star hollywoodienne avait affirmé notamment ceci:

«Malheureusement, le deuxième produit d’exploitation du Maroc avec les oranges, ce sont les prostituées...»

Et le site Yabiladi de faire remarquer que ce n’est pas la première fois que les filles du royaume chérifien sont pointées du doigt depuis le Koweit.

Jeune Afrique révèle qu’au Koweit, une série télévisée d'animation intitulée «Bou Qatada et Bou Nabil» mettait en scène une mère marocaine prête à tout, jusqu’à l’envoûtement, pour que ses deux filles épousent des Koweitiens.

Il n’en reste pas moins que dans son propre pays, la militante est désapprouvée par nombre de ses compatriotes, indique Yabiladi.

Dans le monde arabe, The Indian Express rappelle qu’elle avait déjà choqué quand elle avait affirmé que les hommes devraient se voir accorder le droit d’acheter des esclaves sexuelles pour ne pas commettre l’adultère.

Lu sur Yabiladi, Femmes du Maroc, Jeune Afrique, The Indian Express

A lire aussi

Maroc - L'acteur Saïd Taghmaoui voit des prostituées partout dans le royaume

Maroc, terrain de chasse pour pédotouristes

Ruby, l'escort girl qui décontenance le Maroc