SlateAfrique

mis à jour le

Les Marocains pris pour cible par l'extrême-droite en Autriche

Le Maroc a exprimé son indignation à l'ambassadeur autrichien à Rabat après l'utilisation en Autriche d'une affiche électorale au caractère anti-marocain par le parti d'extrême-droite FPÖ rapporte LeMatin.ch

«Le parti d’extrême droite autrichien avait, dans le cadre d’une compagne électorale, utilisé des affiches portant offense aux citoyens marocains» apprend-on sur E-Marrakech.

«L’amour de la patrie plutôt que les voleurs marocains» ("Heimat-Liebe statt Marokkaner-Diebe"), peut on lire sur une affiche électorale du parti autrichien d’extrême-droite Freiheitliche Partei Österreichs (FPO) —Parti autrichien de la liberté—, flanquée du portrait de son dirigeant Heinz-Christian Strache.

Des membres de la communauté marocaine installés en Autriche ont déposé plusieurs plaintes devant le tribunal d’Innsbruck. Un porte-parole du Parquet d'Innsbruck a confirmé à l'agence de presse autrichienne APA qu'une enquête était ouverte pour «incitation à la haine».

L’Etat Marocain envisagerait de se porter partie civile en cas de procès.

En réaction à l'affiche du FPÖ, le ministre marocain délégué aux Affaires étrangères, Youssef Amrani, a convoqué l'ambassadeur d'Autriche à Rabat pour lui faire part de «l'indignation du royaume et de sa dénonciation de cet acte xénophobe», a indiqué le ministère dans un communiqué.

«La décision gouvernementale annoncée par voie de communiqué du ministère des affaires étrangères a été accompagnée de l’expression d’indignation que le royaume éprouve à l’égard de cette pratique partisane peu louable, dite de toute vigueur à l'ambassadeur d’Autriche à Rabat, convoqué pour la circonstance» rapporte E-Marrakech.

Les autorités autrichiennes ont été exhortées d'assurer «la protection de la communauté marocaine résidant en Autriche contre toutes formes de stigmatisation et de comportement racial et ce, en toutes circonstances» rapporte le communiqué officiel du gouvernement marocain.

A Vienne, selon LeMatin.ch,  l'ambassade du Maroc en Autriche, dans un communiqué, a vivement réagi qualifiant l'affiche du FPÖ de «diffamatoire, discriminatoire», et constituant «une humiliation et une stigmatisation» à l'encontre de «la communauté marocaine».

L'ambassade du Maroc a condamné «cette pratique blessante dont le seul objectif est de gagner des voix au détriment du respect des droits de l'homme fondamentaux».

En janvier, Heinz-Christian Strache avait déjà provoqué un scandale en affirmant que «la persécution» de militants de son parti participant à Vienne à un bal des corporations estudiantines d'extrême droite en faisait «les nouveaux juifs», dans une comparaison controversée avec les persécutions antisémites tout au long de l'histoire, rapporte en substance l’AFP.

Lu sur LeMatin.chE-Marrakech

A lire aussi