SlateAfrique

mis à jour le

Libye - Un milliard d'euros de biens des Kadhafi sous séquestre

A la demande de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, la police financière italienne a mis sous séquestre, le 28 mars, des biens appartenant à la famille Kadhafi, d'une valeur de plus de 1,1 milliard d'euros.

Les policiers «ont mis sous séquestre aujourd'hui (le 28 mars, ndlr) des biens mobiliers et immobiliers, des actions de sociétés et des comptes courants liés à la famille de l'ex-leader libyen (Mouammar) Kadhafi et aux membres de son entourage pour une valeur de plus de 1,1 milliard d'euros», indique un communiqué de la police.

Parmi les biens mis sous séquestre figurent des actions du premier groupe bancaire italien UniCredit, du groupe pétrolier ENI, du groupe d'aéronautique et de défense Finmeccanica, du groupe automobile Fiat ou du club de football de la Juventus de Turin. Il possédait également des biens immobiliers dans la capitale italienne et deux motos, dont une belle Harley Davidson, rapporte The Guardian. N’oublions pas les 150 hectares de forêt sur l’île de Pantelleria. La famille Kadhafi détenait seulement 1,26% des parts de la banque UniCredit, mais cela équivaut à plus de 600 millions d’euros.

Cette mise sous séquestre intervient à la suite d'une commission rogatoire de la CPI dans le cadre de l'enquête pour crime contre l'humanité contre l’ex-guide libyen Mouammar Kadhafi, Abdallah al-Senoussi, l’ex-chef des renseignements de Mouammar Kadhafi, et contre Seif al-Islam. Les actifs financiers détenus par le défunt leader libyen avait déjà été gelés par l'Union européenne, après deux résolutions de l'ONU en février et mars dernier, précise le quotidien britannique The Guardian.

L’Italie n’est pas le seul pays à devoir gérer le patrimoine de la famille Kadhafi. Autre exemple, la Grande Bretagne: Un manoir de plus de deux millions de livres appartenant au fils le plus people de l’ex-guide libyen: Saadi Kadhafi. Le manoir se trouve dans un quartier cossu de Londres, raconte la BBC. Il a été remis aux nouvelles autorités libyennes par un tribunal. Le gel des avoirs est une procédure longue car elle demande de détecter les sociétés écrans dans lesquels sont placés l’argent des anciens dirigeants comme Hosni Moubarak, Ben Ali ou Mouhammar Kadhafi.

Lu sur BBC, The Guardian

A lire aussi

Que faire de Kadhafi?

Kadhafi, c'est lui qui en parle le mieux

Six raisons de ne pas aimer Kadhafi

L'Afrique a-t-elle perdu la Libye?