mis à jour le

Sahara: le Maroc se félicite de la résolution de l'ONU

Le Maroc s'est félicité vendredi de la résolution relative au Sahara occidental adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU en saluant sa "teneur positive". 

Cette résolution adoptée par 12 voix et trois abstentions - Chine, Russie et Ethiopie - appelle les parties à reprendre des "négociations sans préconditions" afin de parvenir à une "solution politique mutuellement acceptable" vers "l'autodétermination" et prolonge de six mois seulement le mandat de sa mission d'observation du cessez-le-feu entre Maroc et Front Polisario.

La finalité du processus est de "parvenir à une solution politique réaliste, réalisable et durable basée sur le compromis", termes "qui s'identifient à la solution politique préconisée par le Maroc", à savoir une autonomie sous contrôle, a estimé le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita dans une déclaration.

"Le Conseil demande expressément aux pays voisins, et donc à l'Algérie, +d'apporter une contribution importante au processus et de s'engager plus fortement pour progresser vers la solution politique+", souligne  cette déclaration.

"C'est l'Algérie qui arme et abrite le Polisario, c'est l'Algérie qui le finance, qui l'encadre et qui mobilise tout son appareil diplomatique pour contrer l'intégrité territoriale du Royaume", poursuit le texte.

Le Maroc se félicite aussi que la résolution demande à l'Algérie d'envisager "l'enregistrement des réfugiés dans les camps de réfugiés de Tindouf".

L'Algérie a pour sa part pris acte de la nouvelle résolution en "formulant le voeu" que le renouvellement réduit à six mois du mandat de la Minurso "incite" les deux parties à entamer "au plus tôt et sans délai" le cinquième round des négociations sur la question de l'autodétermination. Le Polisario a lui aussi salué la volonté du conseil de sécurité de "hâter la résolution du conflit".

Le dernier round de négociations entre Maroc et Front Polisario remonte à 2008.

Etendue désertique de 266.000 kilomètres carrés, le Sahara occidental, seul territoire du continent africain dont le statut post-colonial n'est pas réglé, est revendiqué par le Maroc - qui en contrôle la majeure partie - et par le Front Polisario.  Un cessez-le-feu est intervenu en 1991 après des années de conflit.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a chargé en août dernier son nouvel envoyé spécial dans la région, Horst Koehler, de relancer les négociations entre Rabat et le Front Polisario après des années d'impasse.

Le mandat de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) arrivait à expiration le 30 avril. La résolution adoptée vendredi renouvelle jusqu'au 31 octobre la Minurso (environ 400 personnels pour un budget annuel de 52 millions de dollars).

l'ONU

AFP

Le pacte mondial sur les migrations de l'ONU formellement approuvé

Le pacte mondial sur les migrations de l'ONU formellement approuvé

AFP

Plaidoyers

Plaidoyers

AFP

L'ONU réclame justice après des agressions sexuelles massives au Soudan du Sud

L'ONU réclame justice après des agressions sexuelles massives au Soudan du Sud

Maroc

AFP

Le Pacte sur les Migrations adopté lundi au Maroc malgré les défections

Le Pacte sur les Migrations adopté lundi au Maroc malgré les défections

AFP

Gabon: le roi du Maroc rend visite au président Ali Bongo hospitalisé

Gabon: le roi du Maroc rend visite au président Ali Bongo hospitalisé

AFP

Gabon: Ali Bongo poursuit sa convalescence au Maroc

Gabon: Ali Bongo poursuit sa convalescence au Maroc

résolution

AFP

Le Gabon dénonce un "acharnement" après la résolution du Parlement européen

Le Gabon dénonce un "acharnement" après la résolution du Parlement européen

AFP

Soudan du Sud: l'ONU révise son projet de résolution après le rejet de Juba

Soudan du Sud: l'ONU révise son projet de résolution après le rejet de Juba

AFP

Burundi: un projet de résolution de l'ONU demande une enquête "en urgence"

Burundi: un projet de résolution de l'ONU demande une enquête "en urgence"