SlateAfrique

mis à jour le

Somalie - Le djihad du troisième âge

En Somalie, les dernières recrues des islamistes radicaux ne sont pas de prime jeunesse.

Le groupe islamiste Al-Shabbaab («jeunesse», en arabe), qui tente depuis 2009 de renverser le gouvernement de transition aurait renforcé ses troupes avec une cinquantaine d'anciens, pour la plupart octogénaires.

Et leur âge avancé ne les empêche pas d’être armés jusqu’aux dents. Le site Africa Review rapporte qu'«ils auraient des fusils d’assaut, des lances, des poignards, des arcs et des flèches (et seraient prêts) à sacrifier leur vie pour le djihad».

Le 10 mars 2011, ils se sont réunis dans la ville de Beledweyne avant de prendre la route pour Mogadiscio, la capitale, en chantant Allahu Akbar (Allah est grand).

«La communauté des anciens est prête à affronter les forces du gouvernement et les envahisseurs étrangers (en référence aux soldats venus d’Ouganda et du Burundi et qui cherchent à maintenir la paix au nom de la mission de l’Union Africaine en Somalie Amisom).»

Lu sur Africa Review