SlateAfrique

mis à jour le

Madagascar - Des Indonésiennes à l'origine du peuplement de la Grande Île

Qui sont les premiers immigrés à Madagascar? Le peuplement de la Grande Île coïnciderait avec l'arrivée il y a près de 1.200 ans d’un groupe de femmes originaires de l'archipel indonésien suggère une étude néozélandaise publiée le 21 mars dans la revue britannique Proceedings of the Royal Society.

Si, faute d'archives, l'histoire et les conditions du peuplement initial de Madagascar restent largement méconnues, il ressort de cette étude que l’hypothèse «la plus probable indique que Madagascar a été peuplé il y a 1.170 ans» et «qu'un très petit nombre de femmes a fondé la population malgache, 30 étant la meilleure estimation».

De nombreuses études génétiques, ethnographiques et archéologiques ont confirmé que la population malgache était liée biologiquement et linguistiquement aussi bien à l'Afrique qu'à l'Asie du sud-est.

Pour tenter d'élucider les circonstances de la colonisation de l'île, l’équipe du scientifique Murray Cox, de l'Institut de biologie moléculaire de l'Université Massey, en Nouvelle-Zélande, a simulé un modèle génétique de ce peuplement.

Ils se sont concentrés sur la seule lignée maternelle, beaucoup plus facile à retracer, en s’appuyant sur les échantillons d'ADN de 2.745 individus représentatifs de douze groupes d'îles de l'archipel indonésien.

Cette base de données génétiques a été ensuite croisée avec l'ADN de 266 Malgaches issus de trois groupes ethniques différents en se concentrant sur des marqueurs génétiques caractéristiques des habitants actuels de Madagascar, c’est-à-dire le «motif polynésien» et plus particulièrement le «motif malgache».

Ainsi, seuls 2% des Indonésiens modernes étaient porteurs du «motif polynésien» et le «motif malgache» était quasiment inexistant chez eux, alors qu'il était présent chez 22% de l'échantillon malgache, et même à 50% chez l'une des ethnies testées.

Les chercheurs ont pu ensuite élaborer différentes hypothèses de peuplement de Madagascar à l'aide d'une modélisation informatique. Les conclusions ont montré que 93% de ces femmes possédaient des ancêtres indonésiens.

Mais il est difficile de donner des explication précises à ces origines. Seraient-elles dûes au passage de négociants maritimes venus d'Indonésie, à une politique de colonisation, à un navire naufragé sur les côtes malgaches?

Pour les chercheurs, ce dernier cas de figure serait le plus probable au vu des courants océaniques et les cycles de la mousson dans cette région.

Lu sur Royal Society, AFP

A lire aussi

La génétique pour lutter contre la maladie du sommeil

Afrique du Sud - Nos ancêtres les bushmen

L'Afrique australe, berceau du langage moderne

Afrique du Sud - Petit à petit, le dinosaure fait son nid