SlateAfrique

mis à jour le

Good Morning Africa, un continent à voir sous multiples facettes à Milan

Colère populaire confrontée à la répression, ancrage progressif de la culture démocratique, débrouillardise décomplexée face à la précarité, émergence de la femme dans une société masculine ; autant d’illustrations de l’Afrique contemporaine qu’il est possible de voir dans l’exposition photographique «Good Morning Africa», à condition d’être à Milan, en Italie.

Présentée à l’occasion du festival du cinéma africain, d’Asie et d’Amérique Latine qui se tient dans la ville lombarde du 19 au 25 mars 2012, elle rassemble une quarantaine de clichés de 25 reporters différents.

Et pour ceux qui ne se rendront pas aux festivités, l’hebdomadaire Italien Internazionale en présente une sélection dans un portfolio.

Chacune des images expose une facette du continent, de ses villes et de ses habitants, du Caire au Cap, en passant par Ouagadougou via Kampala.

Les diverses scènes, représentant des instants saisis sur le vif racontent une histoire, illustrent une thématique, dénoncent un phénomène, relatent un évènement marquant.

De l’inattendu à l’insolite, du surprenant à l’ordinaire elles n’en gardent pas moins une certaine sobriété, une certaine pudeur. Le descriptif est bref, à chacun de faire sa propre lecture. A la fin du festival, l’exposition entamera une itinérance.

Vu sur L’Internazionale

A lire aussi

Renaissance de la photo africaine

Bamako en mouvement, au centre de la photo

Première exposition de Daniel Buren en Afrique subsaharienne