SlateAfrique

mis à jour le

Libye - Le fils Kadhafi qui rêvait d'un yacht avec aquarium à requins

Hannibal Kadhafi, le quatrième fils de l'ex-guide lybien, qui contrôlait l'industrie maritime de la Libye, n’a pu réaliser son rêve: équiper un navire de croisière d’un aquarium à requins, rapporte The Telegraph.

Prévu à cet effet, le navire La Phénicie n'a pas pu être achevé avant le renversement de la famille Kadhafi qui a fui Tripoli en août 2011. Le navire devait accueillir jusqu'à 3.500 invités.

Rempli de 120 tonnes d'eau de mer, l’aquarium, orné de piliers en marbre, de miroirs bordés d’or et de statues géantes, devait accueillir deux requins tigres de sable, deux requins blancs et deux requins de récif à pointes noires dont quatre soigneurs s’occuperaient à plein temps.

Avec la chute de Kadhafi, le contrat a été résilié et le navire racheté pour 550 millions d’euros par MSC Croisières, une des plus grandes compagnies de croisière au monde.

Rebaptisé «Preziosa MSC», le navire sera utilisé pour des croisières autour des îles grecques à partir de mars 2013.

Mais les passagers ne pourront pas profiter de l’aquarium à requins d’Hannibal Kadhafi, la société l’ayant retiré ainsi que l’ensemble des objets décoratifs et architecturaux.

«Personnellement, je ne sais pas pourquoi il voulait un aquarium à requins», a déclaré au Financial Times Pierfrancesco Vago, président de MSC.

MSC a passé neuf mois à négocier la vente avec le constructeur de navire coréen STX Corporation, société à laquelle Hannibal Kadhafi avait affrété des bateaux de croisière avant de commander le sien.

Selon M. Vago, Hannibal Kadhafi contactait régulièrement MSC pour affréter dans de brefs délais des navires pour accueillir des dignitaires internationaux invités par le colonel Kadhafi.

«Ils avaient du mal à comprendre que les navires de croisière sont vendus un an à l'avance et qu’il était donc impossible de trouver un navire de croisière disponible dans les délais qu’il donnait», a précisé M. Vago.

Exilé en Algérie, Hannibal Kadhafi, 36 ans, était connu pour son tempérament violent et son manque d'intérêt pour la politique. Lui et sa femme, Aline, ont fait parler d’eux en 2011 pour avoir maltraité et ébouillanté à plusieurs reprises leur domestique libanaise de 30 ans.

Lu sur The Telegraph

A lire aussi

Aïcha Kadhafi fait de la résistance

Libye - Seif al Islam, le nouveau chouchou des défenseurs des droits de l'homme?

La nourrice ébouillantée par le clan Kadhafi