SlateAfrique

mis à jour le

La Libye dans la zone d'influence d'al-Qaïda

La nébuleuse djihadiste serait-elle en passe de s’implanter en Libye, profitant de la faiblesse politique du gouvernement de transition?

Il est évident que la chute du régime Kadhafi a créé un appel d’air. A cela, s’ajoute la circulation massive des armes en Libye et dans la région du Sahel. Le Conseil national de transition n’a pas réussi à convaincre les milices de rendre les armes et à reprendre le contrôle de la Libye.

L'Algérien Mokthar Belmokhtar profiterait de ce vide politique et sécuritaire en Libye pour mettre la main sur les importants stocks d'armes abandonnés par les soldats du de l'ex-guide libyen, rapporte RFI.

Al-Qaïda au Maghreb islamique sévit déjà dans la région du Sahel et se livre à une série d’enlèvements, notamment dans le sud de l’Algérie, au Mali ou au Niger. La maison mère d’Aqmi se trouve en Algérie. Les vétérans d’Aqmi sont algériens, comme Mokthar Belmokhtar.

En novembre dernier, celui-ci avait affirmé qu’Aqmi s’était procuré des armes en Libye.

Selon des sources sécuritaires, il se trouverait lui aussi dans l’ancienne Jamahyria.

A Niamey, capitale du Niger, des responsables sécuritaires ont signalé à RFI le passage le week-end du 10 et 11 mars d'une colonne de sept véhicules tout terrain en provenance de Libye, précise RFI. Ce convoi a depuis regagné le Mali.

Les autorités nigériennes ont déclaré qu’elles contrôlaient les frontières où passent des marchandises de contrebande, principalement des armes en provenance de Libye. Aucune confirmation sur la venue de Belmokthar en Libye.

Il n’en reste pas moins que la Libye pourrait être un levier important dans la stratégie du chef algérien, notamment dans le bras de fer qu’il a engagé avec un autre chef d’Aqmi, Abu Zeid. Des ex-djihadistes libyens peuvent faire le lien entre Al-Qaïda au Maghreb islamique et la Libye.

Par ailleurs, notons que la Cyrénaïque, située dans l'est de la Libye, qui a déclaré son autonomie correspond également à l’un des fiefs de mouvement djihadiste, plus précisément la ville de Benghazi.

Entendu sur RFI

A lire aussi

Aqmi: Pourquoi l'Algérie reste incontournable

Al-Qaïda quitterait le Pakistan pour le Maghreb

Et si la Libye devenait le sanctuaire d'Al-Qaïda