SlateAfrique

mis à jour le

Côte d'Ivoire - Qui sera le futur locataire de la Maison blanche?

Par qui et à quel moment précis? Nul ne le sait avec certitude. En revanche, son remplacement à la tête de la primature ivoirienne serait imminent. Guillaume Soro, le Premier ministre de la Côte d’Ivoire va changer de poste.

Ainsi en a décidé le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara. Même si la décision n’est pas encore effective, il est certain qu’un remaniement du gouvernement est attendu. En l’absence d’informations officielles concernant la date et surtout le nom du futur remplaçant de Guillaume Soro, les spéculations vont bon train dans la presse.

«Nous apprenons du service de presse de la présidence que se tiendra ce jeudi [8 mars] à 16 H GMT un conseil des ministres extraordinaire au palais présidentiel d'Abidjan à la suite duquel devrait être annoncé, selon nos informations, le nouveau Premier ministre et gouvernement ou tout ou moins l'annonce officielle du départ de Guillaume Soro de la primature» croit savoir Koaci.com.

Concernant le futur locataire de la Maison blanche, le siège de la Primature ivoirienne, trois noms circulent.

Koaci.com est convaincu qu’il s’agira de Daniel Kablan Duncan (DKD), Ministre d’Etat et ministre des Affaires étrangères. C’est «le plus "banquable" des Premier ministrables du PDCI» (parti de l’ancien président Henri Konan Bédié) selon le site. DKD, 68 ans, a été Premier ministre de la Côte d’Ivoire de 1993 à 1999 et bénéficierait donc des faveurs du président Ouattara.

Même si dans un article intitulé «A la veille du remaniement ministériel, Daniel Kablan Duncan pris en fragrant délit», ce proche de l’ancien président Henri Konan Bédié est accusé par le journal l’Intelligent d’Abidjan «d’avoir injustement soutenu, dans un rapport d’enquête remis au président de la République, que Charles Koffi Diby, ministre de l’Economie et des Finances, aurait détourné le produit de la vente du patrimoine de l’Etat en Belgique». Article pour lequel le journal a reçu un blâme de la part du Conseil National de la presse (CNP) pour «accusation sans fondement».

C’est justement le nom de Charles Koffi Diby, ministre de l’Economie et des Finances, qui revient aussi parmi les favoris pour la primature. Ce technocrate de 55 ans est un ancien ministre de l'Économie et des Finances dans le gouvernement de Charles Konan Banny jusqu'en 2007.

Pour le magazine Jeune Afrique, c’est plutôt «l’avocat Jeannot Ahoussou Kouadio, actuel ministre d’État, ministre de la Justice et proche d’Henri Konan Bédié, qui fait figure de grandissime favori pour succéder à Guillaume Soro». Un diplomate français  basé à Abidjan détaille que «le 29 février, Ouattara a confirmé à Jean-Marc Simon, l’ancien ambassadeur de France, que ce serait lui».

Jeannot Ahoussou fut l’un des directeurs de campagne du président Ouattara lors du second tour de la présidentielle de 2010.

Quoi qu’il en soit, le futur locataire le Primature ivoirienne, devrait être un proche de Henri Konan Bédié en vertu des accords conclus entre son parti le PDCI et le RDR d’Alassane lors des ralliements au second tour de l’élection de 2010.

Lu sur Koaci, Jeune Afrique, Abidjan.net

Guillaume le Conquérant

Guillaume Soro, vrai vainqueur de la crise ivoirienne

Pourquoi Ouattara est mal parti