mis à jour le

Soupçons de financement libyen: 2e jour de garde

La garde à vue de l'ancien président français Nicolas Sarkozy a repris mercredi matin, dans l'enquête sur des soupçons de financement par la Libye de Mouammar Kadhafi de sa campagne présidentielle de 2007, a-t-on appris de sources proches du dossier.

L'ex-président est arrivé peu avant 08H00 (07H00 GMT) dans les locaux de l'office anticorruption à Nanterre près de Paris, a constaté un journaliste de l'AFP. Mardi, son audition débutée dans la matinée avait été interrompue vers minuit.

AFP

Ses derniers articles: Soudan: un chef de la contestation annonce des discussions avec les militaires  Tanzanie: 11 Burundais arrêtés pour culture de cannabis, 30 ha détruits  Accord de paix au Soudan du Sud: Kiir appelle Machar 

financement

AFP

Afrique du Sud: promulgation d'une loi sur le financement des partis

Afrique du Sud: promulgation d'une loi sur le financement des partis

AFP

A Dakar, Paris veut battre le rappel pour le financement de la force du G5 Sahel

A Dakar, Paris veut battre le rappel pour le financement de la force du G5 Sahel

AFP

Sarkozy mis en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen

Sarkozy mis en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen

garde

AFP

L'émissaire de l'ONU met en garde contre un "embrasement" généralisé en Libye

L'émissaire de l'ONU met en garde contre un "embrasement" généralisé en Libye

AFP

Le Niger met en garde des demandeurs d'asile soudanais contre des "troubles"

Le Niger met en garde des demandeurs d'asile soudanais contre des "troubles"

AFP

Algérie: la contestation se poursuit, l'armée met en garde les manifestants

Algérie: la contestation se poursuit, l'armée met en garde les manifestants

Sarkozy

AFP

Soupçons de financement libyen: Sarkozy placé en garde

Soupçons de financement libyen: Sarkozy placé en garde

AFP

Soupçons de financement libyen: Nicolas Sarkozy placé en garde

Soupçons de financement libyen: Nicolas Sarkozy placé en garde

AFP

Soupçons de financement libyen: Nicolas Sarkozy placé en garde

Soupçons de financement libyen: Nicolas Sarkozy placé en garde