SlateAfrique

mis à jour le

Sénégal - Ce marabout qui veut sauver la peau de Wade

Tout comme au premier tour de la présidentielle, le guide religieux mouride, Cheikh Béthio Thioune, renouvelle son soutien au président sortant, Abdoulaye Wade.

Dans une déclaration en direct à Radio Télévision sénégalais (Rts), le 2 mars aux environs de 1h du matin, le chef des thiantacounes —le nom des disciples de Béthio Thioune—, a demandé à tous les disciples de la confrérie de voter en faveur du candidat Wade pour le second tour du scrutin qui se tient le 18 mars prochain.

«Abdoulaye Wade est un talibé [disciple, ndlr] mouride qui s’est distingué à travers de bonnes actions en faveur du mouridisme. Par conséquent, il doit être soutenu par tous les talibés mourides», estime le guide religieux. 

Cheikh Béthio Thioune, le marabout qui revendique 11 millions de talibés, a précisé que ce «ndigueul» (consigne de vote) lui a été révélé par son marabout, feu Serigne Saliou Mbacké, 5e khalife général des mourides, décédé en décembre 2007.

«Je vote pour le candidat Abdoulaye Wade. Et je demande à tous mes talibés (disciples) ici au Sénégal ou à l’extérieur d’en faire autant. C’est une consigne que j’ai reçue de mon marabout Serigne Saliou Mbacké», a-t-il dit dans une déclaration en wolof, langue nationale du Sénégal.

Le guide des thiantacounes a ainsi déclaré qu’il a parlé au défunt khalife dans la nuit du 1er mars. C’est pourquoi, «je demande à mes disciples, à tous les Sénégalais quelle que soit leur appartenance, de voter pour Abdoulaye Wade», a-t-il-dit.

Dakaractu nous apprend à cet effet que juste avant de faire cette déclaration, Cheikh Béthio Thioune a reçu un message des émissaires du candidat des Fal 2012, Abdoulaye Wade. A en croire le site, le guide religieux aurait été convaincu par ces émissaires du président, que Wade a été combattu tout simplement parce qu’il est mouride et qu’il assume au grand jour sa proximité avec le défunt khalife.

L’Enquête, quotidien dakarois, révèle à son tour que le guide des thiantacounes a été touché dans son orgueil par la déclaration de Macky Sall, qui disait en conférence de presse le 28 février dernier, qu’il traiterait les marabouts comme des citoyens ordinaires.

«Comment ose-t-il penser qu’un marabout peut être comparé à un simple citoyen», s’est indigné Cheikh Béthio Thioune, qui fait désormais de ce second tour une affaire personnelle.

Lu sur Rewmi.com, Dakaractu.com

A lire aussi

Sénégal - Le troisième homme Moustapha Niasse soutient le challenger Macky Sall

Sénégal: Moustapha Niasse, le faiseur de roi

Macky Sall, l'homme qui peut battre Wade

Touba, l’autre Mecque des Sénégalais

Vers la fin de l'islam à la Sénégalaise?